Rue de Paris

Dans le Bas-Montreuil, le manque de verdure nuit à la qualité paysagère et les espaces publics sont dans un état de vieillissement avancé.

Pour résoudre les problèmes de dégradations et les conflits entre usagers, la Ville a choisi de repenser l'aménagement de ses espaces publics en s'appuyant sur l'expérience quotidienne des habitants.

Améliorer la qualité des espaces publics

Le programme PEPA (Petits Espaces Publics Autrement) permet de réaliser des interventions rapides, simples et peu coûteuses destinées à résoudre des dysfonctionnements et à changer durablement l'image d'un lieu.

La rue Navoiseau a été la première a en bénéficier sur le Bas-Montreuil : elle a fait peau neuve en 2013. Une requalification "pas à pas" de la rue de Paris a été entamée en 2014 avec un premier aménagement au carrefour de la rue Emile Zola et de la rue Voltaire.

Ce travail s'est poursuivi lors de l'atelier de concertation du 5 novembre 2014 qui a abouti à une proposition de réaménagement du carrefour entre les rues de Paris et Barbès, à la sortie du métro Robespierre. Les travaux d'élargissement des trottoirs, qui ont eu lieu début 2015, ont contribué à améliorer le confort des piétons et à sécuriser les traversées. 

Plus d'informations sur les PEPA

Commerce et activité

Revitaliser la rue de Paris

Les commerces du Bas-Montreuil sont essentiellement répartis le long de deux axes : celui de la rue de Paris et celui de la rue Robespierre qui relie la place de la Fraternité, au Nord, à la place de la République, au Sud. 
Malgré la présence de nombreuses entreprises à l'Ouest, le tissu commercial souffre d'un manque d'attractivité.

Plus d'infos sur SEMAEST