Réaménagement de la Croix de Chavaux

On l’appelle la Croix de Chav’, Croix-de-Chavaux, place Jacques-Duclos... Tous ces noms désignent une seule et même pièce urbaine structurée autour de ce carrefour historique, coeur battant de Montreuil.

La Croix-de-Chavaux, est l’une des places principales de l’Est Parisien à la centralité :

• métropolitaine de par l’importance des flux qui transitent sur son carrefour et l’important pôle de transport collectif.

• locale avec l’importance des commerces qui la bordent.

Les aménagements, routiers et vieillissants ne permettent pas à ce secteur d’affirmer son statut de grande place urbaine. Ainsi, la Ville de Montreuil a engagé depuis 2015 un processus de réaménagement de la Croix-de-Chavaux.

► Un processus transitoire et participatif

En 2016, après plusieurs diagnostics, la Ville de Montreuil a lancé l’élaboration d’un plan guide urbain participatif confiée à l’agence ANYOJIBELTRANDO pour la mutation de la Croix-de-Chavaux.

Ce plan guide comprenait un volet espace public avec l’ambition de transformer la place et ses abords par un projet élaboré de manière participative avec tous les acteurs du territoire : politiques, techniques, usagers et habitants.

Un scénario s’est dégagé des études techniques et des échanges avec les habitants, visant à condenser la circulation automobile au nord du terre-plein pour dégager un large parvis au sud.

► Place à l’expérimentation

Cette ambition de transformation s’est également concrétisée par l’expérimentation. Cette dernière a permis de donner à voir le potentiel de cette place et de tester la validité des propositions d’action sur la circulation ou le désir de nouveaux usages. L’expérimentation a notamment été un formidable outil de concertation, incitant un grand nombre d’usagers des lieux à s’exprimer, et permettant ainsi d’affiner le programme du projet.

Cette mutation a été concertée puis mise en place de façon expérimentale, en deux phases sur deux rives de la place :

• la place est à nous #1 - parking Langevin en 2017
• la place est à nous #2 - rive nord en 2018

Du parking à la place - la place est à nous #1

Cette phase d’intervention comprend :

• la réouverture de l’ancien office du tourisme de la Ville situé sur la place et de le transformer en lieu culturel "L’Office", pouvant accueillir certains ateliers de concertation.

l’occupation du parking Paul Langevin transformé en place par trois collectifs (YA+K, Quatorze et la Graffiterie) pendant l’été 2017 dont la programmation a été décidée en atelier de concertation avec les invariants suivants: jeux pour enfants, sport libre pour les ados, espace festif.

L’espace est inauguré le 8 juillet 2017.

Pendant toute la durée de l’expérimentation, un régisseur était sur place afin d’informer les habitants et de recueillir les avis des usagers. 1000 personnes ont été rencontrées individuellement; plus de 300 avis écrits ont été rendus.

L’immense majorité des avis recueillis pendant l’été puis en concertation de bilan exprime le souhait de convertir cet ancien parking de surface en un lieu de vie, de jeu, de sport, de rencontre, un lieu donnant aussi une place au végétal, tout en conservant une poche de 10 places de stationnement.
La piste d’apprentissage du vélo peinte au sol a eu un tel succès que la Ville pérennise cette installation avec une piste de pump track.

Des continuités piétonnes et cyclables - la place est à nous #2

En décembre 2017, un atelier de concertation est consacré à la préfiguration du parvis nord tel que dessiné dans le scénario 4, avec l’avenue de la Résistance passant de 2x2 à 2x1 voies.

Cette modification permet de conforter la continuité piétonne sur l’axe commerçant Marché-Dreyfus et la mise en place d’une piste cyclable permettant de traverser le carrefour. Ainsi :

• une grande partie de l’avenue de la Résistance est transformée en aire piétonne faisant lien entre le centre commercial et le débouché de la rue commerçante de Dreyfus. L’espace est libéré du mobilier de protection qui l’encombre et des tables et bancs invitent à la pause et au pique-nique. Des food-trucks s’installent sur l’espace public pour préfigurer l’animation commerciale que générera cette place revitalisée.

• une piste cyclable bidirectionnelle est mise en place sur un surplus de voirie sur l’axe est-ouest, y apportant les premiers aménagements de sécurisation pour les déplacements à vélo, et permettant la mise en connexion du maillage cyclable existant et à venir.

d’autres pistes sont installées pour favoriser et sécuriser les mouvements cyclables tout autour de la place.

• les pistes créées se parent d’un "bleu copenhague" qui permet de rendre visibles les traversées cyclables et l’espace conquis sur la voirie.

Afin d’évaluer le nombre de déplacements à vélos, la Ville installe un compteur vélos permettant de renseigner en open data le nombre de cyclistes par jour sur le tronçon. En 2020 jusqu’à 4 300 passages sont enregistrés quotidiennement, soit un passage à vélo pour cinq passages en voiture.

► Le parking devient place

À l’été 2019, après 2 ans d’expérimentation et en amont du projet global de requalification de la Croix-de-Chavaux, la Ville de Montreuil engage l’aménagement de l’ancien parking Langevin.

La programmation souhaitée est pérennisée à travers un aménagement paysager qualitatif, qui sert de démonstrateur de l’ambition portée pour la transformation de l’ensemble de la Croix de Chavaux.

► Les mutations à venir du pourtour urbain

Le secteur de la Croix-de-Chavaux est marqué par un tissu multiple, réflétant une diversité de fonctions, d’époques de construction et de morphologies. Cette mixité constitue aujourd’hui une des richesses du pourtour de la place Jacques-Duclos. Dans ce cadre, une attention toute particulière sur les mutations à venir de l’espace bâti sera intégrée. Il s’agira notamment d’offrir un support d’usages qui s’adaptera à l’activation des rez-de-chaussées à court, moyen et long termes.

En termes de réhabilitation, trois programmes d’importance marqueront une redynamisation du secteur :

• Tour Urban : en cours de réhabilitation, cette tour de bureaux appartient au centre commercial de la Croix-de-Chavaux. Elle représente une émergence de cet ensemble bâti caractéristique des années 1970/80. Le rez-de-chaussée et la différence topographique avec le boulevard Chanzy seront des éléments à prendre en compte pour une meilleure lisibilité de l’espace public.

• Tour Orion : aujourd’hui veillissante et marquée par une vacance importante, elle doit redevenir un véritable totem urbain au sud de la place.

• Chapal : patrimoine emblématique du tissu de faubourg caractéristique de Montreuil. La cour actuelle serait réduite par l’inscription des programmes bâtis mais intégrerait une recomposition paysagère. Pour des parcours lisibles, le renouveau de cet espace ouvert sera à mettre en lien avec la requalification des espaces publics du secteur.

Archive

Ce film, réalisé en 2015 à l'occasion du premier Forum des projets urbains de Montreuil, annonce le lancement des études préparant le projet de rénovation de la Croix-de-Chavaux.

voir la vidéo