Santé mentale : nous sommes tous concernés

C'est quoi la santé mentale ?

► La santé mentale 

Lorsque l’on parle de santé, on pense d'abord à la santé physique et souvent, on oublie la santé mentale, alors qu'elle est tout aussi importante pour notre bien-être. La santé est un état de complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. La santé mentale correspond à l’état psychologique ou émotionnel de la personne, à un moment donné. 

Notre santé mentale évolue en fonction de ce qui se passe autour de nous et de ce que nous vivons.  

Il y a des événements éprouvants sur lesquels nous n’avons pas prise, par exemple quand nous traversons un deuil. Il y a aussi des situations que nous ne pouvons pas changer à nous seuls, par exemple si nous ne trouvons pas de logement en raison de nos revenus, ou si nous pensons subir une discrimination.  

Nous pouvons cependant essayer d’agir sur notre manière de faire face aux difficultés quand elles se présentent. 

Nous pouvons par exemple améliorer notre capacité à gérer le stress. Ainsi, un événement négatif aura peut-être moins d’impact sur notre bien-être. Nous pouvons aussi apprendre à communiquer plus efficacement, gagner en habileté dans nos relations avec les autres, faire travailler notre imagination pour résoudre les problèmes que nous rencontrons. Ces compétences dites « psychosociales » se développent dans l’enfance. Pourtant, on peut les renforcer tout au long de notre vie d’adulte. Et elles peuvent nous aider à garder notre équilibre dans des situations de vie plus difficiles.  

Si vous le souhaitez, vous pouvez agir pour votre propre santé mentale.

La santé mentale correspond à l’état psychologique ou émotionnel de la personne, à un moment donné. Être en bonne santé c'est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité (selon la définition de l’OMS)

► Les troubles psychiques 

C’est un terme large englobant à la fois les maladies dites « mentales », l’ensemble des symptômes qui ne sont pas suffisamment sévères pour poser un diagnostic de maladie, et les états de crise associés aux troubles psychiques. 

Quelques chiffres

 → 1 européen sur 4 âgé de 16 à 85 ans vivra un trouble psychique dans l’année.
 → 1 personne sur 3 vivra à un moment de sa vie un trouble psychique.

Les personnes qui vivent avec un trouble psychotique représentent 1.2% de la population. Les personnes qui vivent avec des addictions 4.6%, les personnes qui vivent avec une dépression ou un trouble bipolaire 7.8%. Enfin, les personnes qui vivent avec un trouble anxieux représentent 14% de la population.

En France, 3 personnes sur 10 touchées par un trouble dépressif n’ont aucun recours aux soins. Le délai entre les premiers symptômes d’un trouble bipolaire et la première prise en charge thérapeutique adaptée est de 8 à 10 ans. C’est pour cela qu’il est important de partager avec des professionnels de santé quand on ne se sent pas bien.

► Rétablissement 

En santé mentale le rétablissement fait référence aux expériences vécues par une personne malade à mesure qu’elle accepte et surmonte le défi de la maladie.  

C’est une manière de vivre une vie satisfaisante, remplie d’espoir et productive malgré les limitations résultant de la maladie. Le rétablissement va de pair avec la découverte d’un nouveau sens et d’un nouveau but à la vie à mesure que l’on réussit à surmonter les effets des troubles psychiques. Chaque personne vivant avec un trouble psychique a le droit au rétablissement. 

De nombreux facteurs favorisent ce rétablissement : soutien des proches, rôle joué en société (étude, emploi, bénévolat,..) recours précoce à des professionnels,… 

Pour favoriser le rétablissement, il existe des programmes de réhabilitation psychosociale. C’est une priorité en santé mentale. Elle repose sur l’idée que toute personne est capable d’évoluer vers un projet de vie choisi. 

Il existe pour notre territoire une UNIRéférente de habilitation psychosociale. Cette unité accueille, évalue et accompagne en ambulatoire, toutes personnes vivant avec des troubles psychiques qui souhaitent construire un projet de vie. 

Contact
unirre@remove-this.epsve.fr 
01 43 09 38 18 

► Handicap 

Le handicap correspond à la limitation ou restriction de participation à la vie en société subie par une personne en raison de sa santé. Cette limitation peut faire l’objet d’une reconnaissance administrative. (Titre d’invalidité, reconnaissance en qualité de travailleur handicap, etc.…) 

Depuis 2005 les troubles psychiques sont reconnus comme pouvant rentrer dans la catégorie des handicaps. Cette reconnaissance ouvre la possibilité de bénéficier des différents dispositifs permettant de réduire ou de compenser cette inégalité de vie (insertion professionnelle, scolarité, mobilité,…)  

• Comment être accompagné·e vers une reconnaissance de handicap ?

→ Votre médecin généraliste ou votre médecin psychiatre sont les premiers interlocuteurs à solliciter sur le sujet.  

Le dossier peut paraître complexe à compléter. Il est en réalité plus simple qu’on ne le croit. 

→ Le Centre Communal d’Action Sociale et la mission handicap  (sur orientation du Centre Communal d’Action Sociale ou d’un centre social) de la ville peuvent vous accompagner dans sa complétude.

→ En Seine-Saint-Denis, la Maison Départementale des Personnes Handicapées autrement appelée Place handicap, est l’organisme qui exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes en situation de handicap et de leur famille. Elle évalue les besoins de compensation. C’est auprès d’eux qu’il faut déposer le dossier.

→ Si vous êtes étudiant·e, vous pouvez vous tourner vers votre médecine scolaire ou universitaire pour voir comment compenser votre situation de handicap.

Entourage

► Aidants 

Un aidant est une personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal pour partie ou totalement à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Le statut d’aidant est reconnu depuis 2015. 

Si vous souhaitez vous renseigner sur les dispositifs d’aide aux aidants (séjours de répit, congé proche aidant, soutien pratique,…) vous pouvez vous rapprocher du Centre Communal d’Action Sociale, d’un centre social, du service social départemental ou de diverses associations d’aidants. 

Si vous êtes en situation d’emploi salarié vous pouvez vous rapprocher de votre employeur pour savoir s’il a mis en place des dispositifs d’accompagnement aux aidants.

► Focus Santé 

Il est important d’évoquer avec votre médecin traitant votre statut d’aidant en lui précisant tout ce qu’il implique en termes de responsabilités, de contraintes, de difficultés et d’impacts. Il en tiendra compte dans votre suivi médical.  

• Vous avez entre 7 et 25 ans, un membre de votre famille vit avec un trouble psychique ? 

L’œuvre Falret propose avec les funambules un accueil gratuit et confidentiel. Possibilité d’entretien individuel, de groupe d’échange et de tchat. 

Les Funambules Falret sur instagram

• Union NAtionale de FAMilles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques  

L’UNAFAM  est une association reconnue d’utilité publique. Elle accompagne l'entourage des personnes vivant avec des troubles psychiques, depuis 1963. L’UNAFAM propose un programme de formation à destination des familles. 

Je veux être aidé

Il est important de ne pas rester seul face à une situation problématique. 

► Rôle du Médecin Généraliste 

Le médecin généraliste est un médecin qui lors de ces études a effectué une spécialisation en medecine générale.  

C’est le professionnel de santé de première ligne qui assure la détection précoce des troubles psychiques. Il est aussi habitué à recevoir la détresse psychique. De par sa connaissance fine du réseau il pourra le cas échéant vous orienter vers un autre professionnel du territoire.


► Les Centres Médico-Psychologiques (Adultes, Ado, Enfants) 

Les CMPs  sont des lieux de soin public sectorisés. Ils proposent des consultations médico-psychologiques et sociales à toute personne en difficulté psychique. Ils sont organisés en fonction des âges et des lieux de vie des personnes.

Les personnes sont accompagnées par une équipe pluri-professionnelle qui regroupe des soignantes et des soignants (psychiatres, psychologues, infirmières et infirmiers, orthophonistes, etc.), des professionnels du social (assistantes et assistants de service social, éducatrices et éducateurs, etc.).
Si besoin, les personnes sont orientées vers des structures adaptées (Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP), hôpital de jour, unité d’hospitalisation psychiatrique). 

• CMPs Adultes 

Secteur 10 
Secteur 11 

Pour savoir de quel secteur vous dépendez, consultez ce document

• CMPs Enfant-Ado 

→ Moins de 11 ans au 200 boulevard de la Boissière le numéro du CMP 01 48 58 46 65 
→ Plus  de 11 ans l’espace ado au 200 boulevard de la Boissière | 01 43 09 30 60 accueil et consultation ado 


► Les Centres Médicaux Psycho Pédagogiques (Enfants et Adolescents) 

Le CMPP est un établissement médico-social. Les CMPPs ne sont pas sectorisés et sont pris en charge par la Sécurité Sociale. Ils proposent des consultations aux enfants et aux adolescents jusqu'à 20 ans présentant notamment des difficultés psychiques, des troubles du comportement, des difficultés d’apprentissage.

Une équipe pluridisciplinaire (pédopsychiatres, psychologues, infirmières et infirmiers, psychomotriciennes et psychomotriciens, orthophonistes, éducatrices et éducateurs, assistantes et assistants de service social) assure le dépistage, le diagnostic et le traitement des troubles psychiques et du comportement de l’enfant et de l’adolescent. 

  • CMPP Lucien Madras de l'association Paul Langevin - 5 Rue Paul Lafargue - 01 45 28 48 35
     
  • Proche du quartier Bas Montreuil à Saint-Mandé au 135 rue Gallieni - CMPP Fernand Niderman 
     
  • Proche des quartiers Ruffins - Bel Air - Montreau à Fontenay-sous-Bois au 46 rue Roger Salengro - CMPP APSI 
     
  • À Paris 11e - CMPP de l'UGECAM 16 impasse Delépine (Proche de la ligne 9) 
     
  • Proche de Villiers-Barbusse et des Ramenas à Romainville au 95 rue Saint Germain - CMPP de Romainville - Bus 318, 105, 129 
     
  • Proche de la Boissière à Noisy-le-Sec au 17 allées des Rose - CMPP Cité des Fleurs association Aptis 

► Pour les personnes en situation de précarité

⇒ Les Permanences d’Accès aux Soins de Santé sont des dispositifs passerelles de prise en charge médico-sociale pour les personnes ayant besoin de soins mais ayant du mal à y accéder du fait de l’absence de protection sociale, de leurs conditions de vie, ou de leurs difficultés financières. 

PASS de Ville-Évrard (permanence psychiatrique et somatique)
01 43 09 31 03 

Équipe Mobile Psychiatrie Précarité « la boussole » 

06 82 82 28 18
empp-laboussole@remove-this.epsve.fr 


► Centre d’Accueil et d’Urgence Psychiatrique 

Sur rendez-vous
50 boulevard de la Boissière
93100 Montreuil
01 55 86 16 40 


► Médiation en Santé Pair (MSP)

La fonction de médiatrice de santé-paire ou de médiateur de santé-pair est validée grâce à une formation universitaire. Il ou elle est recrutée dans une équipe de soins ou médico-sociale, après avoir vécu un trouble psychique et s’être rétabli. Il ou elle utilise ses connaissances et son expérience personnelle du rétablissement pour aider ses pairs. Ayant pris du recul par rapport à sa propre histoire, il ou elle est en position de soutenir d’autres personnes. Le partage de son vécu a pour but de donner de l’espoir, de servir de modèle.

• L’association le Bol d’air à travers sa structure la passerelle propose un accompagnement par des MSP 
• L’association Ceapsy propose un accueil téléphonique par une personne Pair Aidante.  


► Accompagnement sur le psychotrauma (sur rendez-vous)

⇒ Consultation psychotraumatismes et maltraitance 
Enfant-Ado-Adulte
125, rue de Stalingrad
93000 Bobigny
01 48 95 54 74 


► Consultations transculturelles (sur rendez-vous)

⇒ Unité Départementale Intersectorielle d’Ethnopsychiatrie « la Causerie » Pôle Cristales 
36, rue Trévet
93300 Aubervilliers
01 48 33 89 33 


► Prise en charge de ma Santé Mentale ou de celle d’un proche 

Vérifier si un professionnel de santé est inscrit dans le Répertoire Partagé des Professionnels intervenant dans le système de Santé ou Adeli attestant d’une autorisation d’exercice légal. 

Vous ne connaissez pas la différence entre un psychiatre, un psychologue, un psychanalyste et un psychothérapeute ?
On vous explique tout avec Monsieur Patate ! 

Les thérapeutes utilisent des méthodes différentes selon leur formation. Une méthode qui convient à une personne peut ne pas convenir à une autre. Aussi il est utile, avant de prendre rendez-vous ou lors de la première rencontre, de demander au thérapeute quelle est son approche

Depuis 2022, le dispositif appelé "MonParcoursPsy" s'est généralisé à l'ensemble du territoire. Il est mis en place pour les patients qui ont besoin d'un soutien psychologique et sur conseil de leur médecin traitant, après remise d'un courrier à transmettre au psychologue.

Il y a dans ce cadre une prise en charge financière pour un nombre de séance limité. Vous trouverez sur leur site la liste des psychologues qui adhèrent au dispositif.


► Prise en charge de ma santé physique 

► Solidarité

• Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) Les gens du 110
Le GEM est un espace convivial et ouvert où chacun peut venir passer du temps et participer à la vie du lieu et aux activités qui s’y déroulent. 
Le GEM c’est une vie associative ouverte à la participation de chacun, un lieu favorable à l’échange et aux rencontres, des locaux dédiés à l’expression et à la création, un jardin ombragé pour prendre l’air, se détendre, l’occasion d’une pause-café, d’un repas partagé, la possibilité de faire ou de non faire… 

110 avenue du président Salvador Allende à Montreuil
01 48 94 82 75 

• La maison perchée propose un accompagnement destiné aux jeunes .

• Lieu Écoute Accueil (LEA) est né d’une démarche d’habitants à partir de situations concrètes vécues dans le quartier. L’association est composée d’une antenne parents et d’une antenne jeune (qui rentre dans le dispositif des points écoute jeune).

233 boulevard Aristide Briand
01 48 18 76 04 

• Centre Communal d'Action Sociale (CCAS)
C’est un établissement public, qui met en œuvre un accompagnement solidaire et d’aide aux plus démunis. Guichet de proximité, il informe, oriente et accompagne les personnes dans leurs démarches pour l’accès aux droits sociaux.

• Centres Sociaux de la ville de Montreuil. Il s'agit d'équipements de proximité à vocation sociale.

• Soliguide : guide numérique qui rassemble tous les services, initiatives et ressources pour les personnes qui rencontrent une difficulté.


► Je souhaite faire valoir mes droits  

Bénéficier d’une assistance juridique 

 L’Unafam peut vous accompagner à faire valoir vos droits. 

 Advocacy est une association qui a pour objectif d’aider les patients/usagers à être acteurs sociaux, à prendre la parole, à être entendus et reconnus comme responsables à travers l’élaboration et la réalisation de projets collectifs faisant travailler ensemble usagers, professionnels et bénévoles, en partenariat avec d’autres associations.

Les situations de crise

► Les services de secours 

  • Pompiers 18 
  • Samu 15 
  • Police 17 
  • Numéro européen d’urgence : 112
  • Numéro d'urgence pour les sourds et malentendants : 114 

► J’ai besoin de consulter en urgence 

  • Important : il n’y a plus de psychiatrie de liaison à l’hôpital André Grégoire 
     
  • 24h/24 7j/7 Centre Psychiatrique d’Orientation et d’Accueil (Hôpital Saint Anne) 
    1 rue Cabanis
    75014 Paris
    01 45 65 81 09 (urgence spécialisé en santé mentale) 
     
  • 24h/24 7j/7 Service d’Accueil d’Urgence de Montfermeil
    10, rue du Général Leclerc
    93370 Montfermeil (urgence généraliste avec une psychiatrie de liaison) 
     
  • Pour trouver la ligne d’écoute qui me convient.

► J’ai des pensées ou des comportements suicidaires 

0.5% des 15-85 ans ont fait une tentative de suicide et 11% des jeunes de 17ans déclarent avoir pensé au moins une fois au suicide au cours des 12 derniers mois.  

Face à une crise suicidaire, il est possible d’agir pour vous-même ou un de vos proches.

Il existe un service national pour la prévention du suicide 7j/7 24h/24 accessible gratuitement. Un professionnel du soin spécifiquement formé à la prévention du suicide sera à votre écoute. Sur leur site vous trouverez des ressources pour mieux comprendre la crise suicidaire et des conseils pour la surmonter.
Contact : 3114 (numéro national de prévention du suicide)

Je souhaite aider quelqu’un de mon entourage

► Réseau d’Étude des Situations d’Adultes en Difficulté (RESAD)

Ce réseau organise des réunions qui placent les personnes concernées au centre des échanges. Il a pour but à travers le travail de réseau et l’inclusion des personnes concernées de rechercher des solutions innovantes permettant d’accompagner les situations complexes.

contact : resad@remove-this.montreuil.fr 


► Cette personne a des conduites violentes 

S’il y a notion de danger, la première chose est de faire appel aux forces de l’ordre pour sécuriser la situation. Le numéro pour contacter la police est le 17. 
Si vous avez un doute sur la santé mentale de la personne ou si les forces de l’ordre se questionnent sur la santé mentale d’une personne elles peuvent demander une évaluation psychiatrique. 

Je veux agir

  • Je peux faire mon service civique en tant qu’ambassadeur en santé mentale.
     
  • Je peux chercher de l’information auprès de psycom ou de la maison perchée. Ce sont deux partenaires reconnus pour le sérieux de leur information.
     
  • Je peux me former aux Premiers Secours en Santé Mentale. Une formation à destination de tous les citoyens. C’est une formation généraliste de sensibilisation et d’assistance en santé mentale.
     
  • Je peux organiser une séance de sensibilisation à la santé mentale à destination d’un groupe de personnes. Vous pouvez contacter la direction de la santé de la ville de Montreuil en écrivant à clsm@remove-this.montreuil.fr
     
  • Vous recherchez du matériel de médiation ou des flyers à mettre à disposition du public. Vous pouvez contacter la direction de la santé de la ville de Montreuil en écrivant à clsm@remove-this.montreuil.fr