Bas Montreuil

 

Le secteur du Bas-Montreuil est un territoire attractif du fait de sa proximité avec Paris et de sa desserte par les transports en commun lourds (métro, périphérique, route départementale).

Cette attractivité génère des transformations rapides de ce secteur à enjeux multiples : dégradation de l’habitat, vieillissement des espaces publics, multiplication des opérations immobilières de logements et de bureaux, croissance des effectifs scolaires, etc…

Pour améliorer la qualité de vie et accompagner ces évolutions, différents outils sont mobilisés. Depuis mi-2010, la Ville a engagé, en concertation avec les habitants, un projet  d'avenir pour le Bas-Montreuil.

Ces études ont permis de préciser le cadre d'intervention publique en matière de rénovation urbaine, de fixer des orientations concernant les programmes de constructions privées et de réfléchir au renouvellement des équipements publics et des infrastructures. Il s'agit de répondre aux problématiques suivantes :

  • réguler la pression foncière,

  • harmoniser le développement urbain,

  • préserver le patrimoine et l'identité du Bas-Montreuil,

  • améliorer les équipements et les espaces publics vieillissants,

  • résorber l’habitat insalubre.

Démarches de concertation

Dans la continuité du travail mené sur l'intégration des ZAC de la Fraternité et du Faubourg au PLU, la Ville de Montreuil et la Communauté d'agglomération Est Ensemble ont fait appel à l'agence Ville Ouverte pour mettre en œuvre une démarche d’information et de concertation globale.

Elle doit offrir une meilleure lisibilité aux projets urbains du bas Montreuil qui s’inscrivent à des échelles variées et font intervenir une multitude d'acteurs.

Le groupe ressource

La démarche s'appuie sur la mise en place d'un groupe ressource, composé de membres des trois conseils de quartiers bas Montreuil – République, Etienne Marcel – Chanzy et Bobillot ainsi que de représentants d'associations locales.

Chaque semestre, le groupe ressource est associé à l'élaboration de la stratégie et réfléchit aux modalités d'information et de concertation qui varient en fonction des projets.

Le programme d'action de la concertation en 2014-2015

  • Le PEPA Barbès
  • La ZAC de la Fraternité
  • Le projet immobilier de la façade Est de la place de la République
  • L'aménagement temporaire du square Virginia Woolf

Historique

Fin 2009, l’État a sélectionné la candidature commune de Montreuil et Bagnolet pour faire partie du Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD), destiné à revitaliser les cœurs de ville.

Le périmètre retenu comprend les îlots répartis de part et d'autre de la rue de Paris et le sud du quartier des Coutures à Bagnolet.
Afin de bénéficier des financements de l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) et pour permettre la mise en œuvre d'un projet urbain cohérent, la Ville a engagé dès 2010 des études pré-opérationnelles sur le bas Montreuil, en parallèle du lancement d'un processus de concertation. Tout au long de leur déroulement, les remarques et préconisations des habitants ont éclairé la réflexion

Suite à une première  phase de concertation rythmée par un questionnaire, des réunions, des cafés et des balades urbaines a eu lieu une seconde phase de concertation réglementaire qui a aboutit à la création de deux Zones d'Aménagement Concerté (ZAC) fin 2011 :

  • la ZAC de la Fraternité, partie intégrante du PNRQAD
  • la ZAC du Faubourg qui rassemble plusieurs friches urbaines susceptibles d'évoluer hors du contrôle de la puissance publique.

 

La création des ZAC nécessitant d'adapter le règlement d'urbanisme, la concertation s’est poursuivie autour de l’élaboration des orientations d’aménagement et de programmation (OAP) en 2012 - 2013.

La Ville a notamment souhaité associer les habitants dans le cadre d’ateliers urbains de proximité. Ces orientations ont été intégrées au Plan Local d'Urbanisme, après une enquête publique intervenue en septembre - octobre 2013.

Parallèlement à la création des ZAC, la Ville a signé une convention avec Est Ensemble, la ville de Bagnolet, l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) et l’État pour mettre en place une Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat (OPAH) qui permet d'encourager les propriétaires à rénover leur bâtiment grâce à des mesures incitatives.

ANAH

L'ANAH a effectué quelques améliorations à son dispositif “Habiter Mieux”. En 2019, elle se scinde en 4 nouvelles aides :

→ Habiter sain,
→ Habiter serein,
→ Habiter facile,
→ Louer mieux,

► voir le guide.

Le but attendu, est d'avoir une approche plus adaptée à différents projets de rénovation, le principe de l’aide reste la même : offrir un moyen de financement aux propriétaires, qu’ils soient résidents du logement ou bien bailleurs, pour effectuer des travaux de remise en état du logement.

L'avantage de cette aide est de pouvoir la cumuler avec d’autres dispositifs, comme avec le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique).

 

Contact

Antenne de vie de quartier
du Bas Montreuil

59 bis rue Barbès,
93100 MONTREUIL

bas_montreuil@remove-this.ville-ouverte.com