L'animal en ville

octobre 2022 - Montreuil organise des ateliers canins. Des professionnels de la protection animale sont venus à la rencontre des propriétaires de chiens Montreuillois, sur les thèmes de l'éducation du chien, de la gestion de sa tenue en laisse et du respect de tous dans l'espace public.

juin 2022 - Entre novembre 2021 et avril 2022, la ville a organisé 3 ateliers de concertation avec les habitant·e·s. Ces ateliers ont permis de présenter l'action de la ville pour l'animal en ville et les projets à court et moyen terme. Une synthèse, structurée en 5 thématiques, de l’ensemble des propositions qui ont émergé lors de ces ateliers participatifs a été rédigée par les services de la ville, qui ont apporté une réponse pour chacune de ces propositions.
consulter la synthèse

En 2022, la ville a diffusé un kit "mon animal est seul à la maison", largement diffusé auprès des Montreuillois·es. (équipements municipaux qui reçoivent du public, vétérinaires, boutiques spécialisées pour animaux)
en savoir plus

► Guide de l'animal à Montreuil

Ce guide est un panorama de la place de l’animal à Montreuil. Il entend donner des repères communs ou encore des informations sur les démarches à entreprendre dans un cadre légal existant.

► Le plaidoyer Montreuillois pour l'animal

La Ville de Montreuil entend être exemplaire dans la place qu’elle réserve à l’animal. De nombreuses actions, au-delà des obligations municipales sont menées. Elles contribuent à rendre concrets les engagements de toute une ville.

Le plaidoyer Montreuillois pour l'animal, adopté par le Conseil Municipal au cours de la séance du 20 octobre 2021, présente les quatre engagements de la ville structurant l'action pour l'animal en ville.

1 - Montreuil ville amie des animaux, condition de réussite du projet social et environnemental

  • sensibiliser tous les habitants au lien essentiel de l'homme avec l'animal
  • mener des actions pédagogiques vers tous les publics
  • permettre à chacun d'avoir une relation avec un animal de compagnie quelle que soit sa condition sociale.

2 – Montreuil territoire pour toutes les espèces animales

  • favoriser la biodiversité en l'incluant dans tous les projets, collectifs et individuels,
  • partager l'espace public avec les animaux de compagnie, les animaux des rues libres et organisés, et la faune sauvage
  • favoriser une gestion plus respectueuse et efficace des populations animales les plus invasives.

3 – Des droits et des obligations pour toutes les parties prenantes

  • respecter le bien-être animal s'impose à tous
  • garantir la sécurité de tous à tout instant est impératif
  • faire connaître le cadre réglementaire en vigueur, droits et obligations.

4 – Montreuil ville exemplaire

  • prendre en compte le respect de l'animal dans toutes les politiques publiques mises en œuvre par la ville
  • engager une démarche de progrès continu incluant l'évaluation régulière de la qualité de la place de l'animal à Montreuil.

► Les règles du savoir vivre ensemble

Le partage de l’espace public ou les usages dans la sphère privée génèrent parfois des nuisances ou des incompréhensions. Des mesures permettent de garantir à chacun la tranquillité et la qualité de vie auxquelles il a droit.

• La propreté

Que ce soit sur la voie publique, caniveaux compris, dans les parcs ou les squares, toutes les déjections canines doivent être ramassées et évacuées par le propriétaire du chien.

Un arrêté du maire fixe à 135 euros le montant de la contravention encourue.

• Le bruit

Le bruit n’est pas autorisé. Un chien qui aboie en permanence, un coq qui chante très tôt le matin peuvent vite devenir insupportables. Dans le cadre de ses pouvoirs de police, le maire agit pour la tranquillité de tous.

Le saviez-vous ?
Des médiateurs indépendants, neutres et impartiaux peuvent intervenir pour préserver le dialogue et résoudre un conflit

• La maltraitance d'un animal

Un acte de maltraitance selon les dispositions du code pénal peuvent être punis de 3 ans de prison et 45 000 euros d'amende. Entraîner son chien à l'attaque est considéré comme un acte de maltraitance.

Association Action Protection Animale
contact@remove-this.actionprotectionanimale.com – 09 86 87 71 68
Enquête sur maltraitance animale, retrait et suivi judiciaire
 

► Les animaux de compagnie et les animaux domestiques

Il y aurait environ 8 000 chiens et 14 000 chats à Montreuil. Les Français adopteraient environ 40 000 chiens et chats chaque année.

→ Les droits, obligations et devoirs du propriétaire

L'identification de l'animal de compagnie est obligatoire depuis 1999 pour les chiens et depuis 2012 pour les chats soit par un tatouage soit par la pose d’une puce électronique. L'animal est enregistré dans le fichier I-Cad. Les propriétaires peuvent déclarer « perdu » ou « retrouvé » leur animal. Les personnes ayant trouvé un animal peuvent le déclarer « trouvé ».

L'identification est obligatoire avant toute cession d'un animal, gratuite ou à titre onéreux.

Elle permet de belles retrouvailles si votre animal s'égare !

I-cad (Identification des carnivores domestiques)
i-cad.fr

La vaccination antirabique est exigée quand l’animal voyage ou lorsqu’il séjourne dans un camping, hôtel ou pension, et pour les chiens catégorisés. Sinon les vaccins ne sont pas obligatoires mais ils le protègent des maladies.
Le passeport européen est délivré par le vétérinaire pour les animaux devant circuler dans la communauté européenne.

→ Les obligations du Maire

La prise en charge des chiens et des chats en état de divagation se fait, à Montreuil, par le Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) dans le cadre des pouvoirs de police du Maire de la ville. Les animaux sont envoyés en fourrière.

Le saviez-vous ?
58 chiens et chats pris en charge par la fourrière de Montreuil en 2021

→ Les recommandations aux propriétaires

  • Identifier donne une identité à votre animal pour toute sa vie et permet de le retrouver s'il est perdu.
  • Stériliser contribue au bien-être de l'animal, chien, chat, lapin et autres rongeurs, car cela tempère le caractère et évite aussi des maladies liées à l’âge. Le vétérinaire intervient pour ces deux actes médicaux.
  • Vacciner protège l'animal de certaines maladies
  • Prendre une assurance à responsabilité civile pour couvrir les éventuels dommages causés par son animal (responsabilité du propriétaire).

→ Que faire si vous trouvez un animal errant ou mort sur la voie publique ?

Contacter Sesam au 01 48 70 66 66, du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30
et le 01 48 70 60 00, les samedis et dimanches, et de 18h30 à 8h30 les jours de semaine.
Il est interdit de le mettre dans une poubelle.

→ Perdu ou trouvé non identifié

Prévenir la fourrière, les vétérinaires, poser des affichettes chez les commerçants du quartier.
Fourrière : société Hygiène Action
groupehygieneaction.site-solocal.com
01 48 60 21 12

Adresses des cliniques vétérinaires à Montreuil
Monsieur Jeantet : 35 bd Chanzy - 01 42 87 08 86
Monsieur Ducroux : 25 rue Franklin - 01 48 70 13 82
Mesdames Allgeyer et Courquet : 3 rue Ariste Hémard – 01 48 58 18 12

→ Garde d'animaux

De nombreux sites proposent de faire garder votre animal ou d'être petsitter.

→ Accueillir un membre de la famille

L'arrivée d'un animal dans la famille nécessite de penser à préparer sa place afin de lui donner toutes les conditions nécessaires à son bien-être et d'avoir un plaisir partagé à vivre ensemble. L'animal nécessite un suivi vétérinaire régulier afin d'être identifié, stérilisé, vacciné et vermifugé.


• Les chiens

Pour qu'un chien soit bien équilibré, il faut prévoir des promenades fréquentes et régulières.

→ Des espaces canins pour la détente

Les chiens sont les bienvenus dans les espaces de promenade et de rencontre qui leur sont dédiés notamment dans le quartier Boissière-Acacia et dans les caniparcs du parc Jean Moulin - Les Guilands où ils peuvent évoluer en liberté dans le respect des autres chiens. Ces espaces clos permettent également l’éducation canine.

→ Règlement des parcs et squares

Les chiens doivent être tenus en laisse en période d'affluence. En dehors de ces périodes, ils peuvent marcher à proximité de leur maître en restant à distance des autres usagers. Certaines zones sont autorisées aux chiens non tenus en laisse dans le parc Montreau.

→ Les chiens mordeurs

Le propriétaire d'un chien ayant mordu une personne ou un autre animal, doit faire réaliser un suivi sanitaire par un vétérinaire pendant une période de 15 jours. Cette obligation a pour but de s'assurer que l'animal n'a pas transmis la rage. À la fin de la surveillance sanitaire, le propriétaire peut être amené à faire procéder à une évaluation comportementale de son chien.

→ Cas particulier des chiens dits dangereux

Détenir un chien de première et seconde catégorie est réglementé. Le Maire délivre un arrêté de permis de détention sous certaines conditions (identification et stérilisation de l’animal, vaccination antirabique, etc). Les formulaires de demande peuvent être téléchargés sur internet avec la liste des justificatifs à fournir. C'est la police municipale qui constate par procès verbaux les infractions.

Avoir un chien susceptible d'être dangereux : quelles sont les règles ?

Pour éviter la misère animale, favoriser la bonne santé et la sociabilité de votre chien, faites-le stériliser !


• Les chats

Le chat de famille doit avoir un coin réservé pour sa litière. S'il ne peut sortir rencontrer d'autres chats, il est préférable d’adopter deux chats ou chatons afin qu'ils puissent communiquer et jouer à leur manière, « Un pour soi, deux pour eux ! ». À Montreuil, l'association Chats des Rues (ACR) dispose d'un refuge pour les adoptions de chats et de chatons.

Les chats libres ont un statut particulier (article L211-27 du code rural et de la pêche maritime). Ils ne sont pas assimilés à des chats errants car ils sont capturés, stérilisés et identifiés au nom d'une association ou de la mairie, sous la surveillance d'un gardien. A Montreuil, leur population est maîtrisée et répartie sur tout le territoire grâce à l'expertise d'ACR. Ils empêchent d'autres animaux de s'installer (souris et rats) et remplissent, en ce sens, une fonction sanitaire. Ils sont surtout un lien affectif très fort pour leur protecteur ou protectrice qui veille sur eux.

Des abris pour chats libres sont répartis sur toute la ville, grâce à l'action de l’Association Chats des Rues, créée en 1998. Ils sont installés sur des terrains appartenant à la ville ou aux OPHM. Les chats s'y nourrissent, s’y abritent et y sont aussi suivis par leurs nourricier-ère-s.

Le saviez-vous ?
En 4 ans, un couple de chats pourrait produire jusqu’à… 20 000 descendants !

Pour éviter la misère animale et favoriser la bonne santé de votre chat, faites-le stériliser !

Refuge ACR
chatsdesrues.org
acr.montreuil@remove-this.gmail.com
01 48 51 31 32

► Les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Les NAC sont des espèces animales, autres que les chiens et les chats. Il s'agit des rongeurs, oiseaux, reptiles, batraciens, poissons… Y figurent des animaux domestiques et non domestiques. Pour ces derniers, leur détention peut être soumise à un régime d'autorisation spécifique ou encore à un certificat de capacité. Un suivi vétérinaire est nécessaire pour la bonne santé de tous ces animaux. Les conditions de détention ne permettent pas souvent un épanouissement des animaux.

Un animal domestique est élevé par l'homme qui modifie son patrimoine génétique au fur et à mesure des générations ou par génie génétique, pour son bénéfice ou son plaisir (chien, chat, cheval, cochon, vache, etc).

Un animal apprivoisé est habitué au contact humain, plus ou moins proche. Il peut être sauvage ou domestique. Il s'agit du comportement de l'animal vis-à-vis de l'homme et non de sa génétique.

• Les poules

Les poulaillers sont plébiscités par de nombreux acteurs. Les intérêts sont multiples et les contraintes aussi. Ces animaux faciles à élever exigent la construction d’un abri avec une surface d'ébats suffisante et pour partie abritée. Le poulailler doit être sécurisé par rapport aux prédateurs en liberté (fouines, renards, furets, etc). Des soins quotidiens sont nécessaires pour assurer leur bien-être.

Les coqs sont fortement déconseillés en ville.

L'installation d'un poulailler est autorisée à condition de le déclarer auprès du Ministère de l'agriculture et de la mairie, de respecter le bien-être animal et la tranquillité du voisinage.

• Les lapins

Le lapin n'est pas heureux en cage. Il doit courir, grimper, creuser des galeries, bref, avoir un environnement riche en activités. Mais il grignote les fils électriques et tout ce qu'il trouve. Comme les chats qui ne sortent pas, il est préférable d'en avoir deux et qu'ils soient stérilisés. Il faut leur réserver une pièce où ils puissent vivre en liberté sans dommage.

Le bien-être et la protection des NAC

Refuges et associations pour NAC

Association White Rabbit - Réhabilitation et adoption d'animaux issus de laboratoire
white-rabbit.org

Au bazar des NAC - Conseils et adoptions.
aubazardesnac.com

► Les animaux liminaires

Les animaux liminaires vivent à proximité des êtres humains sans être pour autant domestiqués ou apprivoisés : ce sont les écureuils, rats, pigeons etc. Les animaux liminaires ont parfois une mauvaise réputation. Pourtant, ils jouent un rôle important dans l’équilibre de nos écosystèmes d'où l'intérêt d'agir pour leur régulation et organisation.

• Les rats et souris

Les rats se nourrissent de nos déchets. C'est pourquoi, il est d'autant plus impératif d'utiliser les corbeilles de rue et les conteneurs mis à notre disposition. Les rats sont utiles car ils dégradent les déchets organiques dans les canalisations d’eaux usées qui seraient bouchées sans leur intervention.

Le Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) orchestre plusieurs fois par an des campagnes de dératisation et des interventions préventives.

• Les pigeons

Il existe deux espèces de pigeon à Montreuil : le ramier (sauvage) et le biset (domestique).

Les pigeons se nourrissent de graines, de déchets, d’insectes, et participent ainsi à notre écosystème (germination, nettoyeur des trottoirs, prédateur d'insectes). Le risque de transmission de maladies est quasiment nul. Celles et ceux qui veulent les nourrir doivent le faire à des endroits où ils ne dérangent pas le voisinage.

La ville ne réalise pas de captures de pigeons à but de mort.

Le saviez-vous ?
Il y a un pigeonnier au parc Jean Moulin - Les Guilands géré par le Conseil départemental

• Les frelons et guêpes

Les frelons asiatiques ne sont pas plus dangereux que les guêpes. Ils détruisent les colonies d'abeilles en les stressant. Le nid de frelons ou guêpes ne dure qu'une saison. Les frelons meurent à l'automne. Les reines, elles, s'enterrent l'hiver et fondent de nouvelles colonies au printemps.

Seule une société de désinsectisation spécialisée peut intervenir pour détruire un nid.

► La faune sauvage

Les renards, les hérissons, les corneilles, les moineaux, chauve-souris, martinets, et nombre d'autres espèces vivent à Montreuil et participent à la nature en ville. Vous pouvez y participer en installant des nichoirs ou d'autres abris, en donnant à boire en cas de sécheresse et à manger par temps de grand froid. La municipalité s'attache à leur réserver des espaces dédiés.

Si vous trouvez un animal de la faune sauvage blessé ou juvénile, pigeons compris, vous pouvez le déposer à :

→ Association Faune Alfort – ouverte 7/7 de 10 à 18h
faune-alfort.org

→ École vétérinaire d'Alfort
7 avenue du Général de Gaulle
Maisons-Alfort
Métro L8, école vétérinaire.

→ Association Les rémiges noires
lesremigesnoires.fr
06 76 10 25 54
140 bis rue Aristide Briand
Chennevières sur Marne

► Un territoire à partager avec les animaux et la biodiversité

Avec sa grande superficie et sa diversité d'espaces verts, Montreuil est un territoire où la biodiversité est importante. De nombreux inventaires y sont réalisés par les jardiniers municipaux, des scientifiques et des bénévoles d’associations spécialisées. Encore faut-il agir en permanence pour préserver et améliorer les équilibres naturels.

• Observer la faune

Suivi des parcs Montreau et des Beaumonts avec la Ligue pour la protection des oiseaux
beaumontsnatureenville.wordpress.com

Programme de sciences participatives porté par le Muséum national d'histoire naturelle
vigienature.fr

Étude des cimetières vivants réalisée par l'Agence régionale de la biodiversité
arb-idf.fr

Le saviez-vous ?

Il y a 3 parcs à Montreuil : le parc Montreau, le parc des Beaumonts et le parc départemental Jean Moulin - Les Guilands. Les deux derniers sont classés Natura 2000

Promenade dans les 3 grands parcs

À Montreuil, 125 espèces d’oiseaux ont été recensées au parc Montreau en 2021 !


• Entretenir les espaces verts

Des aménagements favorables au maintien et à l'épanouissement de la faune et de la flore sauvage sont développés notamment par des pratiques vertueuses d'entretien des espaces verts qui contribuent à l’équilibre naturel.

L'éco-pâturage

Cette technique d'entretien consiste à mettre des animaux en pâture pour éviter l'utilisation de tondeuses et permettre la présence d’une faune plus variée.

La gestion différenciée

Cette démarche définit site par site les niveaux d'entretien - soigné, jardiné, semi-naturel et naturel - permettant l’harmonie entre la vie du sol et les interactions avec les plantes, les insectes, les oiseaux et les habitants. Dans les espaces « naturels », le cycle de vie complet des végétaux est respecté. Les insectes et les petits animaux peuvent plus facilement y trouver refuge.

La gestion différenciée et les jardiniers municipaux

Le saviez-vous ?

La lumière artificielle est la deuxième cause d'extinction des insectes, après les pesticides. Ces insectes nocturnes participent à la pollinisation et à l’équilibre de l’écosystème.

L'entretien de l’éclairage public agit sur l’intensité lumineuse afin de favoriser la biodiversité tout en préservant la sécurité de chacun. Habitants et entreprises sont invités à éteindre les éclairages extérieurs entre 23h et 6h.


• Accompagner l'apiculture

Les apiculteurs contribuent à la biodiversité car les abeilles – comme les papillons, les bourdons, certains oiseaux ou d'autres animaux – participent à la pollinisation des végétaux. Si vous le pouvez, semez des fleurs mellifères .

Une centaine de ruchers ont été recensés à Montreuil en 2022.

Que faire quand on repère un essaim ?

  • Sur un espace public : contacter le Service Communal d'Hygiène et de Santé de la ville qui fera intervenir un apiculteur.
  • Sur un espace privé : contacter une société spécialisée qui procédera à l'enlèvement de l'essain.

La Ville de Montreuil s'emploie à promouvoir une vision de l’apiculture urbaine exemplaire et responsable. C'est dans ce cadre qu'une charte de l'apiculture urbaine à Montreuil a été publiée. Elle vise à énoncer les principes d’une apiculture urbaine respectueuse du cadre écologique urbain et socialement responsable.

consulter la charte

Déclarer des ruches

Partenaires & liens utiles

▪ Association Chats des Rues
chatsdesrues.org
01 48 51 31 32

▪ Ligue de Protection des Oiseaux (LPO)
lpo-idf.fr
05 46 82 12 34

▪ SPA (Société Protectrice des Animaux)
la-spa.fr
01 43 80 40 66

▪ 30 Millions d'amis
30millionsdamis.fr
01 56 59 04 44

▪ Assistance aux animaux
fondationassistanceauxanimaux.org

▪ Association Stéphane Lamart
associationstephanelamart.com

▪ Direction Départementale pour la Protection des Populations (DDPP) de Seine-Saint-Denis
ddpp@remove-this.seine-saint-denis.gouv.fr
01 41 60 65 65

Arrêtés du Maire

2022 - Lutte contre les déjections canines
consulter le document

2021 - Campagne de capture, d'identification et de stérilisation des populations félines errantes
consulter le document

2009 - Renoncement de la Ville à recevoir des cirques détenant des animaux sauvages (délibération du Conseil Municipal)
consulter le document

Guide de l'animal

Kit "mon animal est seul à la maison"

En 2022, la ville a diffusé un kit "mon animal est seul à la maison", largement diffusé auprès des Montreuillois·es. (équipements municipaux qui reçoivent du public, vétérinaires, boutiques spécialisées pour animaux)

en savoir plus

En 2021, Montreuil a été récompensée du label régional Ville amie des Animaux pour les actions qu'elle mène avec les associations et les habitants afin de favoriser la place des animaux de compagnie en ville, d'améliorer le respect du bien-être animal et de lutter contre la maltraitance et l'abandon.