Déclaration de poulailler

Le jeudi 11 mars 2021

L'installation d'un poulailler est autorisée à Montreuil, à condition de le déclarer et de respecter le bien-être animal.


Les poulaillers en milieu urbain sont plébiscités par de nombreux acteurs et par le biais de plusieurs dispositifs (budget participatif, projet scolaire, jardins familiaux, etc). Les intérêts sont multiples, mais les contraintes aussi ! Ce sont des animaux faciles à élever, relativement rustiques mais nécessitant des mesures techniques et des soins quotidiens pour leur bien-être.

Une poule peut vivre jusqu’à 10 ans. Son espérance de vie dépend de sa race, de la qualité de son alimentation et de son environnement. Une poule pond entre 150 à 300 oeufs par an selon sa race et son âge. Les poules supportent bien le froid et n'aiment pas les grosses chaleurs ni l'humidité.

La poule n’est pas faite pour vivre seule. Elle aime la compagnie de ses congénères. Les poules sont drôles et très sociables. Elles sont bavardes. Elles sont très actives et toujours occupées à quelque chose. Sauf quand elles prennent un bain de soleil ou un bain de terre. Mais même à ce moment-là, elles sont amusantes !

Les coqs sont fortement déconseillés en ville car le chant du coq entraîne des plaintes du voisinage. Dans les jardins partagés ou familiaux, seules les poules sont autorisées.

Elles vident une partie de nos poubelles. Une poule peut consommer près de 150 kilos de déchets organiques par an. Et elles pondent. Enfin elles permettent de créer du lien avec toutes sortes de gens. Les anciens, les jeunes, les enfants même les petits... On peut se réunir autour des poules, ça remonte le moral... Elles sont rarement dépressives !

Ce qu'il faut faire régulièrement

  • Il faut qu'elles aient de l'eau propre à boire.
  • Pour la nourriture, c'est mieux de venir une fois par jour, mais on peut prévoir pour 2 ou 3 jours.
  • L'astreinte est d'enfermer les poules à l'intérieur du poulailler tous les soirs et de les lâcher chaque matin afin de ne pas importuner le voisinage au lever du jour (elles doivent être dans le noir) et de les protéger des prédateurs. On peut installer une porte automatique programmable.
  • Il est indispensable de nettoyer, changer la paille de la cabane au moins 2 fois semaine.
  • Ramasser les oeufs tous les jours pour qu’elles ne les cassent pas.

L'enclos

  • ll faut compter environ 15 à 20 m² par poule.
  • Grilles métalliques de 1,90m de haut + 4 poteaux + un portillon + filet à tendre audessus. Cela n'empêche pas de laisser les poules gambader aux alentours dans la journée.
  • Le grillage doit être enterré de 30cm pour empêcher les prédateurs de passer en-dessous.
  • Il faut pouvoir partager l'enclos en cas de confinement lié à la grippe aviaire (tous les hivers), c'est à dire que les poules ne soient pas en contact avec l'extérieur.

La cabane des poules, le poulailler

  • Mangeoires et abreuvoir sont installés dans le poulailler pour ne pas attirer les autres animaux.
  • Le poulailler doit être spacieux pour assurer la paix et éviter le picage.
  • Il faut installer des perchoirs à différentes hauteurs car les poules aiment dormir perchées.

Les "consommables"

  • Il faut compter environ 150€ de grain par an pour 5 poules.
  • Il faut leur donner de la verdure, les épluchures de légumes, de la salade. Elles mangent les restes de viande et de fromage.
  • Il faut prévoir un endroit pour stocker la paille, le foin, les grains.

Les soins

  • Il n'y a pas d'obligation de vacciner des poules d'agrément.
  • En général, 2 vermifuges par an, au début du printemps et en automne hors période de ponte.
  • Éventuellement, une analyse de selles peut être réalisée 1 fois par an.
  • Lors de la mue de fin d’été - début d’automne, des suppléments alimentaires font le plus grand bien aux poules et les aident à reconstituer un beau plumage.

Référent-e

Une ou deux personnes se déclarent comme référentes afin qu'à la moindre difficulté, la municipalité puisse être au courant et réagir en conséquence.

Nous recommandons l'adoption des poules de réforme, c'est-à-dire, des poules âgées d'un an et demi qui pondent toujours mais moins. Grâce à vous, elles échappent à l'abattoir.

Il est obligatoire de faire une déclaration de votre poulailler auprès de montreuilestnotrejardin@remove-this.montreuil.fr en envoyant le nombre de poules, les coordonnées (email + téléphone), la localisation des poules.