Covid-19 : le point sur le couvre-feu et les nouvelles mesures

Le président de la République l'a annoncé le mercredi 14 octobre : à partir du samedi 17 octobre à 0 heure, un couvre-feu sera mis en place à Montreuil et en Île-de-France, de 21h à 6h du matin, pour lutter contre l'épidémie du Covid-19.

Pendant quatre semaines, tous les déplacements d'ordre sociaux sont interdits. Seules les personnes contraintes d'aller travailler le soir ou qui peuvent prouver la nécessité impérieuse (train à prendre, aller à la pharmacie de garde, sortir un animal de compagnie, aider un proche en situation de dépendance) de leur déplacement pourront sortir mais devront le justifier par une attestation dérogatoire. Sans justificatif, en cas de contrôle, l'amende s'élèvera à 135 euros (1500 euros en cas de récidive). Aucune limitation des déplacements entre les régions n'est instaurée.

Il est également recommandé de respecter une nouvelle précaution sanitaire à appliquer lors de rassemblements dans l'espace public ou dans la sphère privée. En plus du masque qu'il faut porter même quand on voit ses proches, les Français sont appelés à respecter la règle des six en évitant tout rassemblement de plus de six personnes, qu'il soit privé ou public.

Enfin, un décret rétablit l'état d'urgence sanitaire levé le 10 juillet dernier, à compter du samedi 17 octobre à 0 heure.

télécharger l'attestation de déplacement "couvre-feu"
générer l'attestation numérique

_______________________________

Le département de la Seine-Saint-Denis, confronté à une circulation particulièrement active de la COVID-19, a été classé en "zone d’alerte maximale" le 5 octobre.

Les restrictions à Montreuil depuis le mardi 6 octobre et pour une durée d'au moins 15 jours :

■ L'interdiction des événements rassemblant plus de 1 000 personnes en même temps et les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique, les parcs et jardins est maintenue. Elle ne s'applique pas aux manifestations revendicatives, aux cérémonies funéraires, aux marchés, aux rassemblements professionnels, aux distributions alimentaires et à l’aide aux plus vulnérables, aux barnums de dépistage de la Covid.

■ Tous les bars devront être fermés.

■  Les restaurants, que l'on définit comme étant des établissements dont l'activité principale est la vente de repas, resteront ouverts à leurs horaires habituels, sous réserve du respect d'un nouveau protocole sanitaire renforcé.

■  La vente à emporter d'alcool, la consommation d'alcool et la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique restent interdites à compter de 22 heures.

■  L'interdiction de tous types de rassemblements festifs ou familiaux dans les établissements recevant du public (les cérémonies de mariage peuvent avoir lieu en mairie ou dans les lieux de culte, mais les fêtes de mariage ne sont pas autorisées).

■  Les lieux culturels comme les théâtres, cinémas et musées restent ouverts en continuant à appliquer strictement les protocoles sanitaires déjà mis en place.

■  Les cérémonies de mariage, PACS ou baptême républicain sont limitées à 10 personnes.

■  Les cérémonies funéraires sont limitées à 30 personnes.

■  Les clubs de salles de danse, salles de jeux sont fermés au public.

■  Les clubs de sport et de fitness restent également fermés.

■  Les gymnases, piscines sont désormais fermés à tout type d'activité. Ces espaces continuent à accueillir des mineurs, que ce soit dans un cadre scolaire, associatif ou privé. Les activités physiques participant à la formation universitaire, et les entrainements des sportifs professionnels et de haut niveau restent également autorisés.

■ Concernant les autres activités associatives hébergées dans des locaux municipaux, merci de consulter cette page précisant les pratiques autorisées.

■  Les équipements de plein air, les stades, les terrains d'entraînement physique, peuvent rester ouverts à condition de rassembler moins 1 000 personnes ou 50% de leur capacité maximale, si elle est inférieure à 1 000 personnes.

La vigilance de chacun·e reste de mise: port du masque obligatoire, lavage des mains complet et régulier, distanciation physique. Prenons soin les uns des autres.

consulter la circulaire préfectorale du 5 octobre 2020
consulter l'arrêté préfectoral du 5 octobre 2020
consulter l'arrêté préfectoral sur l'obligation du port du masque

gouvernement.fr/info-coronavirus