Quartiers apaisés

► Expérimentation d’un nouveau plan de circulation dans le quartier Solidarité - Carnot


Au mois de juillet prochain, le plan de circulation de votre quartier évolue !

Le changement du plan de circulation du quartier Solidarité-Carnot sera le sujet d'une expérimentation à l'été 2021. Un bilan public sera ensuite mené à l'automne, à l'issue de cette phase d'expérimentation.

Replay de la visioconférence du 7 juin 2021


Pour empêcher la traversée du quartier de part en part, un plan de circulation protecteur va être mis en place mi-juillet à Solidarité–Carnot. La création de «squares de poche» favorisera la convivialité et la proximité.

Les rues adjacentes à l’avenue Gabriel-Péri subissent depuis des années un trafic de contournement occasionnant encombrements, bruits et pollution. Interpellés par le conseil de quartier à l’occasion d’un arpentage en octobre 2020, et suite à la synthèse sur les nouvelles pistes cyclables présentée en février 2021, les services municipaux ont travaillé de concert avec la ville de Vincennes, également impactée, à un apaisement de la circulation. Un nouveau plan de circulation sera expérimenté dès juillet et un bilan sera présenté au public à l’automne.

Circulation apaisée

Ce plan de circulation prévoit que la rue de la Solidarité passe en sens unique d’est en ouest, de la rue Saigne jusqu’à l’avenue du Président-Wilson. La rue de l’Union qui la prolonge passera en sens unique d’ouest en est. La rue Jeanne-d’Arc passera en sens unique vers le sud, depuis la rue de Stalingrad jusqu’à la rue Colmet-Lepinay, pour réduire le trafic devant l’école Louise-Michel.

Trois futurs «squares de poche», consistant en la piétonnisation et la végétalisation de petites portions de rues, seront préfigurés grâce à du mobilier provisoire (potelets, assises, signalisations au sol). La rue Condorcet sera piétonnisée le long de la place Carnot. L’angle des rues de la Solidarité et Verdun sera transformé en placette face au centre de quartier Mendès-France. Enfin, le carrefour des rues Rapatel et ColmetLépinay, partiellement fermé, ne permettra plus de traverser le quartier du sud au nord ni d’ouest en est. Montreuil compte déjà des exemples de squares de poche, rues Navoiseau et Barbès et place Paul-Langevin. Ils permettent d’aménager, sur des espaces libérés de la circulation, des lieux de convivialité, ainsi que des îlots de fraîcheur grâce à des plantations.

La multiplication de ces nouveaux lieux contribue à lutter contre les chaleurs excessives en ville, favorise les usages et les commerces de proximité, et élimine le bruit et la pollution. Un comptage des véhicules sera effectué afin de tirer le bilan de ce nouveau plan de circulation lors d’une réunion publique à l’automne afin de décider avec les habitants de la pérennisation des nouveaux dispositifs et de leur aménagement définitif.

à lire dans Le Montreuillois n°119, la parole à Olivier Stern, maire adjoint en charge des mobilités, de la ville cyclable et du stationnement