Animaux, insectes, pigeons, dératisation

Tout animal domestique doit être déclaré et enregistré auprès des autorités compétentes. Dans le cas où un animal est en errance aussi bien sur une propriété privée que sur la voie publique, celui-ci doit être signalé.

Avant de le signaler, s’il peut être approché, vous devez vérifier si l'animal est identifié ou non. Il peut porter un collier comportant le numéro de téléphone ou l'adresse de son détenteur. Si tel est le cas, merci de contacter le détenteur de l'animal.

L'animal peut aussi être pucé ou tatoué. La puce électronique se trouve sous la peau au niveau du cou. Le tatouage se trouve généralement sur la face interne d'une oreille. Le tatouage se compose de 6 ou 7 caractères : au minimum 3 lettres et 3 chiffres. Vous pouvez emmener l’animal chez un vétérinaire, qui déterminera l’identité du propriétaire de l’animal à partir de son tatouage ou de la puce, s’il dispose d’un lecteur de puces et de la consultation du Fichier national d’identification des carnivores domestiques (Icad). Cet acte est gratuit.

Le SCHS a passé un contrat avec un prestataire privé pour procéder à la capture des animaux errants, c’est-à-dire des animaux en divagation, sans propriétaire facilement identifiable.

Il vous est recommandé de capturer (si possible ou de localiser très précisément) l’animal et de contacter la Mairie en indiquant vos nom, numéro de téléphone et l’adresse de la personne qui détient l’animal. Le prestataire viendra alors récupérer l’animal et le mettra en fourrière animale.

Le prestataire effectue une recherche du propriétaire de celui-ci et le contacte pour qu’il vienne le rechercher (moyennant des frais de garde). Si le propriétaire n’est pas identifié ou ne récupère pas son animal dans un délai de 8 jours, l’animal pourra être confié à une association de protection animale pour son adoption.

Les animaux errants difficiles à localiser ne sont pas capturés.

que faire si vous trouvez un chien ou un chat errant ?

Des cadavres d’animaux peuvent se retrouver sur la voie publique. Vous pouvez contacter la Mairie en indiquant vos nom, numéro de téléphone, le type d’animal, sa description (couleur du pelage) et sa localisation précise (exemple : devant telle adresse) afin qu'une entreprise privée sous contrat avec la commune de Montreuil procède au ramassage et à son traitement.

Il est interdit d’abandonner un cadavre d’animal sur la chaussée. Si le propriétaire de l’animal est identifié (tatouage, puce), une procédure peut – le cas échéant – être menée à son encontre.

Les insectes xylophages peuvent être présents dans les charpentes ou dans les planchers soutenus par des poutres en bois. En se nourrissant de bois, ils endommagent ces poutres et fragilisent l’immeuble qui peut se trouver en état de péril. Lorsqu’on se rend compte de la présence de ces insectes, il est souvent trop tard... Dans un immeuble de Montreuil, un plancher s’est déjà effondré du fait de la présence de ces insectes.

Citons :

  • le termite,
  • le capricorne, dont la larve est xylophage. 

Montreuil est considérée comme zone infestée par les termites par un arrêté préfectoral de 2005. En cas de vente d’un immeuble, le vendeur a l’obligation de fournir un état parasitaire du bâtiment à l’acquéreur.

en savoir plus 

À noter : outre les termites et les capricornes, les structures en bois d’un bâtiment peuvent aussi être impactées par les mérules, un champignon lignivore.

Si vous avez des punaises chez vous, signalez-le auprès du SCHS au 01 48 70 62 01.

Les punaises de lit (Cimex lectularius) sont de petits insectes (de la taille d’une lentille), de couleur brun-rouge, avec un corps ovale et aplati. Les nymphes sont translucides et de couleur plus claire. Elles ne sont pas dangereuses en elle-mêmes, mais se nourrissent de sang humain et provoquent d’importantes démangeaisons, parfois des réactions allergiques.

Elles vivent généralement dans les lits, canapés, fauteuils, boiseries et recoins sombres... Il est très difficile de s’en débarrasser. En cas d’infestation de votre logement par des punaises de lit, vous trouverez conseil auprès de spécialistes qualifiés sous le patronnage du Docteur IZRI au :

Service parasitologie
Hôpital Avicenne
125 rue de Stalingrad 93000 Bobigny
01 48 95 56 52

L’éradication de ces parasites repose sur la responsabilité du locataire (sauf si le logement loué était déjà infesté avant leur arrivée).
Les locataires doivent prévenir leur bailleur dès les premiers soupçons ou traces d’infestations.
Les bailleurs et propriétaires ont obligation de supporter les frais de détection et de désinfestation des punaises de lit du logement et des parties communes (parois, équipements, locaux communs, vmc ect…)
Les locataires ont la charge de traiter tous leurs effets personnel pour éradiquer les punaises de lit qui y sont logées notamment en :

  • en recherchant les traces de vie, d'infestation ou de nidification dans tout votre logement et vos effets personnels (meubles, vetements, chaussures, bibelots, livres)
  • en lavant vos vêtements, housses, couettes de lit... à plus de 60°C
  • en aspirant tous les éléments du lit si l’infestation est localisée (montants, sommier...) ou du logement (meubles, plinthe, tous les recoins...) en prenant soin de vider l'aspirateur dans un sac ensuite scellé et remisé dans les containers poubelle extérieurs à l'habitation
  • en utilisant un appareil de production d’air chaud pulsé (> 180 °C) que l’on prendra soin de passer dans tous les recoins des meubles et du logement où des punaises sont susceptibles de se cacher
  • en plaçant du papier adhésif double face autour des pieds de lit.

L’opération doit être renouvelée régulièrement, au moins une fois par semaine, jusqu’à ce que les punaises de lit soient définitivement éradiquées. 

télécharger la fiche pratique du SCHS
télécharger la fiche pratique de l'ARS IDF

Les meubles et encombrants infestés doivent être traités et/ou rendus hors d’usage et déposés en déchèterie.
en savoir plus sur la déchèterie intercommunale

Les produits de désinsectisation vendus dans le commerce, y compris les produits spécifiques aux punaises de lit, sont parfois inefficaces, les punaises de lit étant devenues résistantes à certains insecticides classiques (à base de pyréthrine ou de pyréthrinoïdes). De plus, les œufs de l’insecte sont résistants aux insecticides. Donc si vous parvenez à vous débarrasser des punaises de lit en utilisant des insecticides puissants (mais très néfastes pour votre santé et celle de vos proches), sachez que quelques jours après, les œufs écloront...

Notez qu'une vigilance toute particulière doit être faite dans toutes les zones propices à la nidification des punaises que vous ou vos cohabitants fréquentez régulièrement de façon prolongée ( bureau, voiture, salles de classe...)

Vous trouverez ici des informations utiles concernant les prestations de désinsectisation :

France punaise
Dites STOP aux punaises de lits

Un numéro de téléphone pour répondre à toutes les questions et adopter les bons gestes dans la lutte contre les punaises de lit :

Numéro vert 0806 706 806

Pour en savoir plus :

Prolifération des punaises de lit : que faire ?
Punaises de lit ? L'État vous accompagne
Logement infesté

En cas de difficulté financière pour remeubler votre logement à la suite d'une infestation ayant endommagé vos équipements, vous pouvez bénéficier d'un appui du fond social au logement et/ou selon votre éligibilité d'un prêt de la caisse des allocations familiales permettant l'ameublement de votre foyer.

Pour en savoir plus :

L’aide au renouvellement de l’équipement
Fonds de solidarité logement

Le rat

Le rat est une espèce commensale de l’homme, c’est-à-dire qu’il prospère dans les zones urbaines en se nourrissant de nos déchets. La légende dit qu’il y a deux rats pour chaque habitant d’Ile-de-France…

Eliminer tous les rats est impossible et ce ne serait d’ailleurs pas souhaitable : les rats d’égout dégradent les déchets organiques présents dans les canalisations d’eaux usées, qui seraient bouchées sans eux, ce qui poserait d’autres problèmes.

Néanmoins, la présence des rats en ville représente une nuisance pour ses habitants en terme d’hygiène mais aussi de santé : les rats peuvent être des vecteurs de maladies (leptospirose, fièvre aphteuse, toxoplasmose, salmonellose, typhus murin...).

Les campagnes de dératisation à Montreuil

Des actions de dératisation sont mises en œuvre chaque année à Montreuil. Elles font intervenir de nombreux intervenants et sont coordonnées par le SCHS. La réussite de ces actions repose sur l’implication de tous : collectivité, gestionnaires des voies d’assainissement, bailleurs, particuliers...

L’organisation est la suivante :

Interventions préventives

  • deux campagnes de dératisation par an : au printemps et à l'automne

Endroits concernés : bâtiments municipaux (immeubles administratifs, écoles...) auxquels sont associés les réseaux d’assainissement (interventions d’Est-Ensemble et du Conseil départemental).

Certains bailleurs sociaux se sont aussi engagés pour procéder à la dératisation de leur patrimoine au même moment.

  • des interventions mensuelles dans deux ou trois quartiers ciblés

 Endroits concernés : réseaux d’assainissement desservant les quartiers concernés

Le planning des interventions de dératisation dans la Ville en 2015 est téléchargeable en haut et à droite.

Interventions curatives

En cas d’infestations, des interventions ponctuelles sont réalisées. Les quartiers concernés seront ajoutés aux quartiers dératisés chaque mois.

Endroits concernés : réseaux d’assainissement

Dans le cadre de ces interventions non prévues initialement, vous serez informés de la dératisation via un flyer qui sera distribué dans vos boîtes aux lettres. 

Que faire si vous constatez la présence de rats ?

Dans le logement

La personne occupant le logement doit réaliser une dératisation.

Dans les parties communes

Il convient de le signaler au gardien, au syndic, aux propriétaires afin qu’une dératisation soit programmée rapidement.

En cas d’infestation importante, signalez-le au SCHS afin qu’une dératisation des réseaux d’assainissement soit programmée.

Pour les rats repérés sur l'espace public (rues, squares et parcs), vous pouvez interpeller directement le service Sesam de la Ville.

Quelques conseils pour limiter la prolifération des rats

  • Éliminez les points d’entrée faciles : colmatez les fissures, trous, fentes, calfeutrez les trous autour des tuyaux, particulièrement les tuyaux d’assainissement.
  • Éliminez les sites propices à la nidification des rats en enlevant tout ce qui encombre les alentours du site : déchets, eaux stagnantes, végétations importantes...
  • Mettez les déchets dans des containers dotés d’un couvercle qui ferme hermétiquement et sortez-les juste avant les heures de collecte.
  • Éliminez les sources d’eau : robinets qui fuient, tuyaux qui suintent...
  • Gardez votre cuisine propre, entreposez les aliments secs et la nourriture sèche pour les animaux de compagnie dans des contenants en métal ou en verre.
  • Il est interdit de nourrir les pigeons. Les rats apprécient les graines données aux oiseaux.
  • En cas de démolition d’un immeuble, une opération de dératisation est obligatoire avant toute opération.

Le pigeon ramier et le pigeon bizet sont présents à Montreuil. Le ramier évolue essentiellement dans les arbres et peut être à l’origine de nuisances dans les parcs. Le pigeon bizet est le plus problématique car ses milieux d’origine sont les terrains rocheux et les falaises, ce qui le rend parfaitement adapté au terrain urbain. Au niveau alimentaire, granivore à l’origine, il s’est adapté en devenant omnivore. Son espérance de vie est estimée à une dizaine d’années. Il nidifie de mars à octobre, et peut mener à terme jusqu’à 5 couvées par an chacune de un ou deux pigeonneaux. Une étude de leur population en 2010* fait état de 3000 à 5000 pigeons sur la ville.

Du point de vue sanitaire, le risque de transmission de maladies est très faible. Seule la consommation de leur chair ou de leurs fientes exposerait l’humain à d’éventuelles maladies.

Un pigeonnier est présent à Montreuil, au parc Jean Moulin les Guilands. Il est géré par le Conseil Départemental.

Le nourrissage des pigeons provoque la prolifération de cette espèce, parfois au détriment d’autres espèces d’oiseaux. De ce fait, il est interdit. 

Les campagnes de dératisation

L’éradication des rats est une préoccupation constante pour la Ville de Montreuil. Les causes d’infestation de rats sont multiples et nécessitent des actions d’envergure tant dans les bâtiments et les espaces publics que dans les réseaux d’assainissement. De plus, ces interventions doivent être coordonnées et réitérées de façon régulière. Ainsi le SCHS a effectué une nouvelle campagne sur l’ensemble de son patrimoine (bâtiments et espaces verts).

Est Ensemble et le Département effectuent également des campagnes de dératisation sur le territoire.

Liste des personnes habilitées à dispenser la formation aux maîtres de chiens susceptibles d'être dangereux (1ère et 2ème catégories)

Déposer un signalement

Avant de déposer un signalement au SCHS, assurez-vous de pouvoir fournir un maximum d’informations nécessaires au traitement de celui-ci.

en savoir plus