commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Vous êtes ici : Accueil  >  Vie citoyenne >  Égalité Femmes-Hommes >  Égalité Femmes-Hommes : panorama et chiffres clés
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Égalité Femmes-Hommes : panorama et chiffres clés

Egalité professionnelle et accès aux responsabilités

Malgré une meilleure réussite scolaire, l’intégration professionnelle des femmes reste plus difficile que celle des hommes : l’écart de salaire moyen s’élève à 20 % (27 % tous temps de travail confondus), leur accès aux postes à responsabilités est plus limité (seules 17% des entreprises sont dirigées par une femme, et dans la fonction publique les femmes occupent 28% des emplois supérieurs alors qu’elles représentent 59% des effectifs totaux) et elles subissent davantage le sous-emploi et le travail précaire (80% des actifs employés à temps partiel qui souhaiteraient travailler davantage sont des femmes).

  • A Montreuil, les femmes représentent 65% des emplois à temps partiel et 57% des inactifs (femmes au foyer et autres inactifs).
      

L’éducation différenciée des filles et des garçons les conduit à des orientations et choix professionnels différents, très marqués par la répartition sexuée des rôles féminins et masculins, qui désavantagent les femmes sur le marché du travail : ainsi, la moitié des emplois occupés par les femmes en France sont concentrés dans seulement 12 des 87 familles professionnelles.

  • 44% des actives occupées montreuilloises travaillent dans l’administration publique, l’enseignement, la santé et l’action sociale.
      

Les différences de carrière et écarts de rémunération se répercutent sur le montant des retraites, qui restent bien inférieures pour les femmes.

Accès aux droits, respect de la dignité, vie familiale

Les rôles stéréotypés attribués aux femmes et aux hommes se retrouvent également dans l’inégale répartition des responsabilités familiales, qui reposent encore lourdement sur les femmes, qu'il s'agisse des tâches ménagères ou du soin aux enfants et aux adultes dépendants.

La précarité tend à se féminiser : ainsi, les femmes représentent 55% des personnes vivant sous le seuil de pauvreté en 2008 et près de 70% des travailleurs économiquement pauvres.

  • A Montreuil, cette situation est d’autant plus préoccupante que les femmes vivent plus souvent seules que les hommes : elles représentent 57,5% des personnes vivant seules et 85% des monoparents.
      

Une femme sur dix vivant en couple subit des violences conjugales et une femme meurt tous les trois jours du fait des violences conjugales. Les violences conjugales toucheraient environ 36 000 femmes en Seine-Saint-Denis.

Lien utile

Chiffres clés 2016 | Ministère

(0) Commenter cette page.

Pas de commentaire

* - champ obligatoire

*
*
*

*
*