commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Vous êtes ici : Accueil  >  Solidarités >  Solidarité internationale et coopération >  Coopération décentralisée >  Coopération avec le village de Beit Sira (Palestine)
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Coopération avec le village de Beit Sira (Palestine)

Vue sur la ville de Beit Sira

Historique de la coopération

Engagé dès 2005, le partenariat avec Beit Sira s’est renforcé en 2009 avec la signature d’un premier protocole de coopération triennal qui a été reconduit en 2012. La coopération avec Beit Sira figure, aux côtés de la coopération avec le Cercle de Yélimané au Mali, parmi les deux coopérations prioritaires de la ville de Montreuil, répondant à l’objectif de renforcer l’action de solidarité internationale et de recentrer les partenariats sur des projets de développement local. 

Présentation de Beit Sira

Beit Sira est une commune rurale de 3 500 habitants située à 15 km à l’ouest de Ramallah, le long de la ligne verte qui délimite les frontières reconnues par la communauté internationale entre la Palestine et Israël. Autrefois ville ouverte et carrefour de circulation entre la Cisjordanie, Israël et Gaza, Beit Sira est aujourd’hui enclavée de trois côtés :

- à l’ouest, par le mur de séparation construit par Israël (dont la construction a privé les habitants de Beit Sira d’une partie de leurs terres agricoles)

- au nord, par l’autoroute sécurisée 443 reliant Tel Aviv à Jérusalem, dont l’accès est étroitement contrôlé par un check-point

- au sud, par la présence d’une colonie israélienne sur les terres d’un village voisin

En application des accords d’Oslo de 1993, le territoire de Beit Sira est presque exclusivement sous contrôle israélien : les habitations sont en grande partie en zone B (sous contrôle militaire israélien) et une partie des habitations ainsi que l’ensemble des terres agricoles sont en zone C (sous contrôle civil et militaire israélien).

Ce contexte géopolitique a des conséquences importantes pour les habitants. Dans le domaine de la sécurité, la proximité du Mur et du check-point créent une situation d’insécurité, en particulier la nuit. Dans le domaine économique, la perte de terres agricoles et l’enclavement ont des répercussions importantes sur les revenus des habitants et l’emploi (le taux de chômage des jeunes dépasse les 60%).

Afin de s’inscrire dans le cadre de la réforme territoriale souhaitée par l’Autorité palestinienne, Beit Sira s’est rapprochée à partir de 2011 des trois communes voisines (Beit Liqya, Kharbata Al Misbah et Beit Nuba) pour créer une intercommunalité autour de l’eau et de la gestion des déchets. Cette évolution institutionnelle a fait évoluer la nature de certains projets menés avec la ville de Montreuil.

Axes de coopération

Appui au développement et à la pérennisation de services et infrastructures publiques de base

- Dans le secteur de l’Eau : réhabilitation des réseaux d’eau, appui à la création d’un service commun de l’eau avec les trois communes voisines dans le cadre d’un projet pilote multi-acteurs, réalisation d’un diagnostic détaillé de l’assainissement

- Dans le secteur de la Gestion des déchets : équipement en conteneurs, sensibilisation des habitants et projet pilote dans le domaine du recyclage de certains déchets

- Dans le secteur de l’Energie : extension du réseau d’éclairage public, projet pilote photo-voltaïque et programme de maîtrise de l’énergie soutenus par le Fonds de compensation carbone volontaire ouvert par la Ville de Montreuil en 2013 et 2014, mise en œuvre d’un programme de maîtrise de l’énergie dans les habitations

Dans chaque domaine, un programme de sensibilisation à l’environnement et au développement durable a été parallèlement développé auprès des habitants.

Education, enfance et jeunesse

- Enfance : agrandissement et équipement de l’école maternelle, formation des enseignantes et création d’un jardin public pour les enfants, échanges pédagogiques entre équipes enseignantes et animateurs de loisirs et échanges entre enfants

Jeunesse : ateliers audiovisuels et cours de français, échange de jeunes mené avec un Centre social

Développement local et soutien aux initiatives citoyennes

- Soutien à la création d’activités créatrices de revenus : coopérative de micro-finance, épicerie coopérative et centre de services communautaire pour les étudiants

- Soutien à l’Association des femmes de Beit Sira

Partenaires financiers

- Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI)

- Consulat Général de France à Jérusalem

- Agence Française de développement (AFD)

- Coopération technique Belge (BTC)

- Agence de l’Eau Seine-Normandie

- Conseil régional d’Ile de France

Partenaires techniques

- Association Aquassistance

- Association Electriciens sans frontières

- Association ACAD (Arab Centre for Agricultural Development)

- Ministère palestinien de l’Eau (PWA)

- Ministère palestinien de l’Energie (PEA)

- Ministère palestinien des collectivités locales palestiniens (MoLG)

- Municipal Development and Lending Fund (MDLF) : Agence palestinienne pour le développement des collectivités locales

- Syndicat régional des déchets de Ramallah

- UNICEF (programme d’appui psychosocial)

 

(0) Commenter cette page.

Pas de commentaire

* - champ obligatoire

*
*
*

*
*