commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Vous êtes ici : Accueil  >  Santé >  Hygiène – Santé – Habitat >  Le service communal d'hygiène et de santé (SCHS) >  Les nuisances liées à l'habitat >  Logement poubelle - syndrome de Diogène
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Logement poubelle - syndrome de Diogène

Qu’est-ce que le syndrome de Diogène ?

Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement, amenant une personne à entasser des déchets chez elle et à vivre dans des conditions d’hygiène déplorables.

Ce nom fait référence à Diogène de Sinope, philosophe grec des IVème et Vème siècles avant J.-C.

Célèbre représentant de l’Ecole cynique, dénonçant les faux-semblants des conventions sociales, il préconisait une vie simple et sans possession. C’est ainsi qu’il vivait dehors, vêtu d'un simple manteau et dormait dans une jarre.

L'apparition de cette maladie serait principalement due à un choc émotionnel très puissant : décès d'un proche, rupture avec son conjoint...

Ce syndrome a notamment comme effets :

L’accumulation

Les personnes atteintes de ce syndrome manifestent un besoin maladif d’accumuler et de mettre en réserve des objets ou déchets (syllogomanie). Cette accumulation excessive mènent généralement à des conditions de vie insalubres dans leur domicile, d’où l’appellation d’ « insalubrité morbide ».

Elles peuvent se mettent à collectionner des détritus, des excréments, des vieilles boites en carton ou d'autres objets inutiles... ce qui peut indisposer le voisinage de part la production d’odeurs nauséabondes.

L’incurie

C’est une négligence extrême de l’hygiène corporelle et de l’habitat.

Le collectionnisme des entasseurs et les TOC

Cette forme d’activité de collection dégradée est un symptôme retrouvée dans de nombreuses pathologies mentales. Les études récentes pour les troubles obsessionnels-compulsifs (TOC) ont permis de mettre en évidence une forme particulière de compulsion appelée « amassement compulsif », où les patients accumulent de multiples objets qu'ils ne peuvent s'empêcher de conserver ou qu'ils ramènent chez eux après les avoir trouvés dans divers endroits.  

Comment détecter un syndrome de Diogène ?

Seuls les proches ou amis rendant visite à l'individu peuvent s'en rendre compte directement car la manifestation de cette maladie se fait par le biais d'une hygiène douteuse, voire inexistante et également des conditions de vie peu salubres, alors que les individus malades sont assez réticents à l'idée de faire entrer des gens dans leur logement, même s'il s'agit de personnes très proches.

Cependant, les personnes atteintes de ce syndrome ne demandent quasi jamais de l’aide. Généralement, des cas de syndrome de Diogène sont dépistés car les voisins de la personne malade se plaignent d'odeurs nauséabondes insupportables provenant du logement de ce dernier.

Elles peuvent aussi être repérées par hasard, au cours d’un incident domestique ou médical, ou pendant une intervention sociale ou des forces de l’ordre demandé par le voisinage du fait des nuisances.

Déposer un signalement

Avant de déposer un signalement au SCHS, assurez-vous de pouvoir fournir un maximum d’informations nécessaires au traitement de celui-ci.

(0) Commenter cette page.

Pas de commentaire

* - champ obligatoire

*
*
*

*
*