Montreuil Data

commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Montreuil est notre jardin
Vous êtes ici : Accueil  >  Tout l'agenda >  Agenda
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Agenda

[Communiqué] Journée nationale de la Résistance

Montreuil,  Journée nationale de la Résistance

Fil info / lundi 27 mai 2019 09:15

Montreuil poursuit son hommage aux enfants juifs disparus dans les camps de la mort en apposant une plaque sur l'école élémentaire Danton, à la mémoire du jeune Charles Ejzenberg

Montreuil poursuit son hommage aux enfants juifs disparus dans les camps de la mort en apposant une nouvelle plaque sur l'école élémentaire Danton, en souvenir du petit Charles Ejzenberg, né en 1936 et déporté le 30 mai 1944 à Auschwitz après avoir été interné à Drancy. Cette cérémonie fait suite à celle ayant permis, en avril 2017, d’honorer la mémoire des 63 élèves déportés de l'école Marcelin-Berthelot.

Pour Patrice Bessac, maire de Montreuil, « La pose de cette nouvelle plaque participe au côté du travail d'histoire des enseignants, d’une volonté de graver dans la pierre, les cœurs et les consciences, le nom de chacun des enfants de Montreuil, dans chaque lieu où il ou elle était écolier-ère. Ce travail pour la connaissance et la compréhension du passé est une arme indispensable pour lutter efficacement contre le retour de la haine, de l'exclusion et de la barbarie. C'est l'engagement de Montreuil ».

L’hommage qui est rendu est l’aboutissement de longues et minutieuses recherches menées par le service des Archives municipales, avec l’aide des associations et centres de documentation sur les crimes nazis. Ce travail a permis d’estimer à 500 le nombre de Juifs déportés depuis Montreuil dont 150 enfants. Il a également mis en lumière qu’aidées d’amis ou de voisins, certaines familles ont pu trouver refuge en zone libre ou en Angleterre.

Pour une centaine d'enfants de CM1 et CM2, accompagnés de leurs enseignants, la célébration de la Journée nationale de la Résistance de ce lundi 27 mai, sera l'occasion d'un parcours de mémoire à travers les rues de Montreuil.
Dès 15h, en présence de Patrice Bessac, maire de Montreuil et de Florian Vigneron, adjoint au Maire en charge de la Mémoire, ils marcheront du Monument à la Résistance (place de la Croix de Chavaux) à leur école Danton (127, rue de Rosny), en passant par la rue du Capitaine Dreyfus, l'exposition Passeurs de mémoire (place Jean-Jaurès) et l'esplanade Missak-Manouchian.
Lors des étapes qu'ils feront dans les rues de Montreuil, les enfants seront amenés à interpréter le chant Anne ma sœur Anne de Louis Chedid, à lire des textes et à interpréter lors du dévoilement de la plaque le chant Lomir zingen yiddish lid.

Montreuil est engagée, sur le long terme, avec ses partenaires que sont l'association du Mémorial de la Shoah et la Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes, dans une action d'éducation populaire destinée à perpétuer la mémoire des atrocités passées pour que toutes les générations puissent acquérir les connaissances nécessaires contre l'horreur et la tentation du pire.

Dans cet esprit, la Ville de Montreuil organise régulièrement des déplacements de collégiens au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah car il est important, qu'au quotidien, l'action municipale contribue à combattre l'antisémitisme en faisant reculer l'ignorance et en empêchant le retour des idées qui portent une atteinte systématique au droit de la personne humaine.

Rendez-vous lundi 27 mai, à 15h, au Monument à la Résistance, place Jacques-Duclos, carrefour de la Croix de Chavaux

A noter également ce lundi 27 mai, à 19h
Promnésie, le Musée de l’Histoire vivante, les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de Seine-Saint-Denis (AFMD), les Amis du Musée de la Résistance nationale de Seine-Saint-Denis (AMRN) et l’Amicale de Chateaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt organisent un soirée avec les enfants qui participent au Concours National de la Résistance et de la Déportation au cours de laquelle seront projetés les panneaux de l’exposition réalisée par les élèves du collège République de Bobigny sur le thème du concours national de la Résistance. La soirée se poursuivra par un débat sur les Rôles et la synergie des acteurs engagés dans le CNRD, animé par Eric Lafon, directeur scientifique du Musée de l'Histoire Vivante et Sabine Pesier, enseignante et présidente de Promnésie, avec Hélène Aury, responsable pédagogique au Musée de l’Histoire vivante de Montreuil, Thierry Berkover, président AFMD 93, Pierre Gernez, secrétaire AMRN 93, Raymond Gurême, interné « nomade », Lucienne Méchaussie, Amicale de Châteaubriant, Damien Rémont, référent Mémoire et Citoyenneté à la DSDEN de Seine-Saint-Denis, Micheline et Lucien Tinader, enfants cachés, AFMA-Mémorial de Drancy, Guillem Vaulato, responsable du fonds Shoah de la Bibliothèque Elsa Triolet de Bobigny.
Lundi 27 mai, 19h - Salle Résistance - 50, ave. de la Résistance, à Montreuil

Des cérémonies et des commémorations régulières pour qu'hier serve à aujourd'hui et à demain
En 2017, six collégiens des collèges Marais-de-Villiers et Henri-Matisse et du lycée Henri-Matisse ont reçu des distinctions dans le cadre du Concours national de la Résistance et de la Déportation. Ces élèves, leurs classes et leurs enseignants ont été récompensés pour leurs travaux autour de « la négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi ».

En 2016, Montreuil rendait hommage à Suzanne Djian (1913 - 1991), Montreuilloise, Coorganisatrice de la manifestation du 11 novembre 1940, première manifestation contre l'Occupant, Résistante de la première heure, Chef de groupe FTPF et Déportée à Ravensbrück et Mauthausen.

Chaque année, la Ville de Montreuil rend par ailleurs hommage aux déportés des convois des 45 000 et 31 000, une cérémonie qui contribue à ne pas oublier le sort des 1 175 Résistants déportés le 6 juillet 1942 à Auschwitz-Birkenau et aux 230 Résistantes déportées le 24 janvier 1943. Ces hommes et femmes sont dénommés les « 45 000 » et les 31 000 » à cause du matricule qui les désignait et qui fut tatoué sur leur avant-bras, comme la plupart des détenus enregistrés à Auschwitz.

Enfin, Montreuil participe avec la Maison des Combattants et de la Mémoire et l'Amicale Châteaubriant-Vouves-Rouillé-Aincourt, à la cérémonie anniversaire de l'exécution des 27 fusillés de Châteaubriant et de tous les fusillés d'octobre 1941 dont l'engagement a fait grandir la Résistance contre l'occupant nazi et
l’État Français.

 

« Si l’écho de leur voix faiblit, nous périrons » Paul Éluard

 

Contact presse :
Barbara Lux, attachée de presse du Maire Patrice Bessac / 06.80.51.66.26 – barbara.lux(at)montreuil.fr
Jean Tilloy, attaché de presse de la Ville de Montreuil / 06.63.12.85.10 / 06.30.71.80.07 / 01.48.70.60.38 – jean.tilloy@montreuil.fr

Publier un événement

Les associations inscrites sur montreuil.fr peuvent publier leurs événements dans l'agenda en ligne.

>> Se connecter à mon compte

Juin - 2019
D L M M J V S
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 

Le MontreuilloisSortir à Montreuil - Retrouvez tous les 15 jours une sélection d'événements dans le cahier central du journal de la ville.