commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Voeu adopté par la Municipalité lors de la séance du Conseil Municipal le 30 novembre 2016

Solidarité internationale et coopération / Publié le vendredi 30 décembre 2016 14:47

Arrestations d'opposants en Turquie : la ville de Montreuil témoigne de sa solidarité et de son soutien a tous les démocrates et les progressistes de Turquie.

L'état d'urgence proclamé en Turquie le 20 juillet dernier par le président Recep Tayyip Erdogan à la suite d'une tentative de coup d'état fait prendre aujourd'hui un tournant inquiétant à la démocratie turque.

En effet, depuis la fin de l'été, les arrestations d'opposants historiques se multiplient dans le pays. Selahattin Demirtas et Figen Yuksekdag, dirigeants du parti Démocratique des Peuples (HDP), ont été mis en garde à vue la nuit du 4 novembre avec onze parlementaires. Des députés, journalistes, démocrates et même des juges sont emprisonnés. Le retour de la peine de mort est envisagé. Ce sont également plus de trente maires pourtant démocratiquement élus qui ont été écartés, remplacés par des administrateurs civils à l'encontre de l'autonomie des communes et des règles démocratiques, après avoir été arrêtés et placés en détention à l'instar de Gultan Kisanak, maire de Diyarbakir (1,8 million d'habitants).

En juillet dernier, peu avant le putsch, Selahattin Demirtas signait une tribune dans Le Monde Diplomatique dans laquelle il alertait sur le "sentiment d'inquiétude et de détresse s'emparant de la société" et sur un risque de dérive autocratique du pouvoir. Les élus arrêtés sont membres du HDP, troisième force politique du pays depuis les dernières législatives, qui avec ses 59 députés représente les travailleurs, les minorités ethniques, les femmes et les groupes écologistes.

Si nous entendons nouer des une relation partenariale avec la Turquie et ses habitants, il nous est insupportable d'assister à une telle dérive liberticide et réactionnaire du pouvoir. La ville de Montreuil entend faire prospérer sa relation d'amitié et de coopération avec le peuple kurde et turc.

Cette intention forte est illustrée par le partenariat avec la ville de Bismil situé dans le sud-est de la Turquie en territoire kurde. Ce partenariat impulsé en 2011 formalise l'intention de nouer une coopération durable et mutuelle dans une région où peu de collectivités étrangères sont présentes. Dans les années 1990, de nombreux réfugiés - et particulièrement des femmes - fuyant les combats entre l'armée turque et le PKK sont arrivés à Bismil. Aujourd'hui, la ville dirigée par un binôme homme-femme, une première dans l'histoire institutionnelle du pays, subit de plein fouet le conflit en Syrie et accueille à nouveau de nombreux réfugiés sur son territoire. Pour Montreuil, un des enjeux essentiels de la coopération avec la municipalité de Bismil est de promouvoir les droits des femmes, qui payent toujours le prix le plus fort dans les conflits. Ainsi, une délégation de représentantes de la Maison des femmes de Bismil, de l'Académie des femmes de Diyarbakir et de la Fondation Kamer a été accueillie en 2011 pour une visite d'étude organisée à l'initiative et avec le concours de l'Ambassade de France en Turquie.

En raison d'un avenir politique et social de plus en plus incertain, de nombreux projets n'ont pu voir concrètement le jour mais l'environnement et le développement durable, la jeunesse, la culture font également partie des domaines d'intervention dans lesquels les deux villes sont susceptibles de mener des échanges à l'avenir.

Pour les valeurs de paix, de justice et d'égalité, la municipalité de Montreuil apporte sa pleine et entière solidarité envers tous les démocrates et progressistes kurdes et turcs, et appelle au retour de la démocratie et à la libération des prisonniers politiques.