commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Services publics en danger : fermeture de tous les services municipaux jeudi 16 novembre

A la une / Publié le vendredi 10 novembre 2017 12:06

A la veille du 100e Congrès des Maires de France et afin d'alerter l'ensemble des Montreuilloises et Montreuillois sur les dangers qui pèsent sur leurs services publics, la Municipalité de Montreuil a décidé de montrer par l'exemple ce que serait une ville sans services publics.

Ainsi, le jeudi 16 novembre, l’activité de tous les services municipaux de la ville de Montreuil sera suspendue et les équipements publics seront fermés.

Patrice Bessac, le Maire, et l'ensemble des élus de la majorité, appellent tous les habitants à se réunir, jeudi 16 novembre, à 11h30, devant l'Hôtel de ville de Montreuil pour faire entendre leur voix et exprimer la volonté commune de sauvegarder des services publics de qualité qui font de cette ville une terre de solidarités et de justice sociale.

Evénement Facebook

 

Les services publics et équipements municipaux concernés par la fermeture du 16 novembre

C'est ainsi, par exemple, que seront fermés les services suivants :

  • accueils périscolaires matin-soir et les cantines (aucune incidence sur le temps scolaire)
  • crèches municipales
  • complexes sportifs, stades, gymnases
  • centres municipaux de santé
  • antennes vie de quartier
  • le centre local d’Information et de coordination gérontologique (CLIC)
  • services en Mairie (Etat civil, affaires générales…)
  • service logement
  • parcs et jardins municipaux
  • permis de construire
  • cimetière
  • cinéma Le Méliès

 

En revanche, la plupart des équipements d'Est ensemble restent ouverts : stade nautique Maurice Thorez, piscine des murs à pêches, bibliothèques, parc Montreau, parc des Guilands...

 

Les raisons de la mobilisation

Comme le rappelle Patrice Bessac, dans un courrier du 9 novembre 2017 adressé à tous les habitants de Montreuil, l’État a privé ces dernières années le budget communal de Montreuil de 28 millions d'euros – soit le coût de construction de deux écoles - et il s'apprête à un nouveau coup de force financier contre les communes, mettant en danger les services publics locaux essentiels au quotidien des habitants : construction d'écoles et de crèches, entretien des équipements, actes administratifs, accueil périscolaire, santé publique, propreté, accès au sport, aux loisirs et à la culture, solidarités.

Aujourd'hui, de nouvelles menaces pèsent sur les collectivités locales, leurs agents et leurs usagers.

Le Président de la République a en effet annoncé 13 milliards d'euros d'économies supplémentaires pour les collectivités locales et crée les conditions d'un placement des budgets communaux sous tutelle de l’État.

D'ici 2022, ce seront ainsi près de 25 milliards d'euros dont nos services publics locaux se verraient privés.

Voir aussi :
Dossier spécial in Le Montreuillois, n°43, du 9 au 22 novembre 2017