commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Montreuil est notre jardin
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Communiqué : Aucune infraction pénale sur la suspicion de faits graves selon la Procureure

Fil info, A la une / Publié le lundi 04 juillet 2016 20:39

Montreuil, lundi 4 juillet 2016

 

En date du 23 juin 2016, la ville de Montreuil a été informée d’une suspicion de faits extrêmement graves, une agression sexuelle, qui serait survenue sur un enfant scolarisé dans l'école maternelle Jules Ferry.

 

Heureusement, ces faits ne sont pas établis.

 

En effet aujourd’hui, dans une communication adressée au Maire de Montreuil, la Procureure de la République responsable de l’enquête judiciaire écrit que les faits reprochés ne sont pas avérés.

Elle précise: « L’enquête diligentée à ma demande par la brigade des mineurs de la Sureté Territoriale n’établissant aucune infraction pénale caractérisée à l’encontre de quiconque, fait l’objet d’un classement sans suite. »

 

Le Maire de Montreuil, prend acte de cette décision de l’autorité judiciaire.

 

Il rappelle qu’ayant été informé des faits allégués, il avait immédiatement saisi la Procureure de la République.

 

Dans le même temps et sans attendre, dans le respect des règles de protection, d’information, et de la présomption d’innocence, diverses mesures administratives de prévention et de sécurisation visant à protéger les enfants et le personnel ont alors été immédiatement mises en place par la municipalité dans l’école concernée : présence accrue des élus, de l’administration montreuilloise et des services de l’Education Nationale, renforcement des équipes pédagogiques, soutien psychologique, agents de protection.

 

Ces derniers jours, et alors que rien ne venait étayer les faits allégués, des accusations à caractère diffamatoire ont été énoncées de façon violente à l’encontre d’agents de l’Education Nationale et de la Ville, conduisant la municipalité de Montreuil à déposer une plainte pour diffamation contre les auteurs de ces accusations, non fondées, comme l’indique ce jour la Procureure de la République.

 

Le Maire de Montreuil, rappelle que les consignes les plus strictes ont toujours été données afin que les enfants de nos écoles soient protégés. Il met en garde les parents, légitimement inquiets, contre les rumeurs que certaines personnes font circuler.