commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

COMMUNIQUE : Office Public de l’Habitat Montreuillois - Rapport de l’Inspection Générale des Finances

Fil info, A la une / Publié le jeudi 28 janvier 2016 15:10

Après plusieurs mois d’une mission de vérification, l’Inspection Générale des Finances vient de rendre son rapport définitif sur la situation financière de l’Office Public de l’Habitat Montreuillois. Le rapport met en lumière de lourdes et graves erreurs de gestion entre 2009 et 2013. Ce rapport confirme les conclusions provisoires de l'enquête ainsi que les déclarations de Patrice Bessac, Maire de Montreuil et Président de l'OPHM lors de la séance du Conseil Municipal du 25 juin 2015.

Le constat réalisé par les inspecteurs des finances est sans appel : "La situation financière extrêmement dégradée de l'Office impose la mise en oeuvre urgente d'un programme chiffré de maîtrise des coûts"

Entre 2009 et 2013, nous dit le rapport, le résultat net de l'office s'est ainsi dégradé de 71,25%, le plaçant en situation de quasi-faillite. Le résultat d'exploitation a chuté de près de 60% tandis que la mauvaise maîtrise des charges d'exploitation se traduisait, sur la période, par une augmentation de plus de 30% de celles-ci ; signe selon les rapporteurs du "manque de rigueur dans le contrôle des coûts de l'office". La diminution importante des ressources propres éclairée par la diminution de près de 47% du fond de roulement net global entre 2009 et 2013 rend, toujours selon le rapport, la structure bilancielle de l'Office "très fragile" et "les orientations stratégiques de l'Office insoutenables".

La situation inédite dans laquelle se trouve l’OPHM oblige à mettre en place des mesures d'ordre énergiques et responsables.

Face à l'absence de fiabilité des comptes mise en exergue dans le rapport et identifiée depuis plusieurs mois, des mesures fortes de redressement ont été prises.

Dès mai 2014, le Maire avait alerté les représentants de l’Etat et les fédérations professionnelles du logement social sur l’extrême dégradation des comptes de l’office qu’il avait trouvée à son arrivée.

Au mois de juin 2015, le président de l'OPHM a ensuite demandé, afin de permettre à l'Office de retrouver l'équilibre de ses comptes, l’ouverture d’un protocole avec la Caisse de Garantie pour le Logement Locatif Social. Ce protocole, sur lequel les services de l'Office travaillent depuis plusieurs mois, sera signé en juin 2016 entre l'Etat, la Ville et l'Office et engagera un plan de redressement allant jusqu’en 2021.

La nomination d’un nouveau directeur au mois de décembre 2015 répondait également à cet impératif d'assainissement de la gestion et de mise en oeuvre des solutions adaptées à la sauvegarde de l'Office Public de l'Habitat Montreuillois.

Pour Patrice Bessac "L'avenir de notre Office Public de l'Habitat est une priorité. La ville de Montreuil prendra toute sa part à ce plan de redressement et veillera avec ordre, détermination et compétence à sa stricte application pour sauvegarder un organisme facteur d’égalité, de mixité sociale, guidé par une mission générale d’utilité publique, indispensable à Montreuil et à ses habitants".

Dans un souci de transparence, le rapport rendu par l'IGF sera transmis à l'ensemble des membres du Conseil Municipal et du Conseil d'administration de l'Office.

 

Contact presse :
Barbara Lux, attachée de presse du Maire 01 48 70 68 85 / 06 80 51 66 26 - barbara.lux(at)montreuil.fr