commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Communiqué de Patrice Bessac : Logement social, nous ne lâcherons rien !

Fil info / Publié le jeudi 02 novembre 2017 20:52

Dans le cadre du rapport de force qui oppose depuis plusieurs semaines le Gouvernement et les acteurs du logement social et le jour où s'ouvre à l'Assemblée Nationale la discussion sur l'article 52 du projet de loi de finances 2018, le journal Les Echos publie un rapport de l'IGF sur la gestion des Offices HLM réalisé il y a deux ans, en 2015, et dans lequel l'Office Public de l'Habitat Montreuillois est cité.

Chacun s'en souvient, à Montreuil, cette mission de l'IGF avait fait suite à une série d’audits que j'avais demandés dès le mois de mai 2014, sur la situation financière de notre office.

Les résultats de ces audits que j'avais présentés au Conseil Municipal du 25 juin 2015 et les conclusions du rapport définitif de l’IGF à celui du 3 février 2016 étaient, en effet, venus confirmer nos craintes. Les termes employés dans le rapport étaient alors explicites : "situation financière dégradée", "manque de rigueur dans le contrôle des coûts", "décisions non transparentes", "manquements aux obligations réglementaires". Les équilibres et les déséquilibres, sur lesquels avait fonctionné l'OPHM entre 2009 et 2013 avaient eu des conséquences extrêmement graves sur les comptes de notre office.

Il y a deux ans, le défi que nous avions à relever pour l'OPHM était celui de la sauvegarde de l'organisme, du droit de ses locataires et de ses agents.

Depuis, nous avons mis en oeuvre des mesures fortes avec un objectif clair : retrouver, grâce à notre office, une véritable capacité d’intervention publique en faveur de toutes celles et de tous ceux pour qui le logement social est la seule voie possible pour se loger correctement à un prix abordable. Le rapport de l'IGF avait d'ores et déjà souligné qu’une série de mesures correctrices avaient été prises dès les premiers mois de notre mandat.

Avec l'appui de la Caisse de Garantie du Logement Locatif Social, la ville de Montreuil et l'OPHM ont ainsi pu retrouver les moyens de réaliser l’ensemble des projets inscrits dans le Plan Stratégique de Patrimoine 2016-2022, tout en reconstituant les fondamentaux de gestion de l’OPHM. Il s’agissait, sur la période 2016-2021, de construire 345 logements neufs, de réhabiliter 3 269 logements anciens pour un montant de 74,4 M€ et d’en résidentialiser 3 095 pour un montant de 11,6 M€.

L'OPHM était sur la bonne voie, celle du redressement de ses comptes et de la poursuite de ses engagements.

Depuis, les annonces d’économies drastiques par le Gouvernement sur le budget du logement se sont multipliées. Celles-ci ont généré de fortes protestations de la part des élus, des locataires et de la fédération des HLM et ont conduit à une mobilisation inédite.

A Montreuil, si les mesures annoncées se confirmaient, elles entraineraient une baisse des recettes de 3,8 M€ pour notre office et réduiraient à néant tous les efforts engagés et réalisés depuis 2015.

Pour sauver le logement social, nous ne lâcherons rien !

Aux côtés des salariés, des locataires et de la fédération des HLM, nous poursuivrons et amplifierons notre mobilisation.

Patrice Bessac,

Maire de Montreuil

Président de l'OPHM

Contact presse :

Barbara Lux, attachée de presse de Patrice Bessac, Maire de Montreuil / 06.80.51.66.26 – barbara.lux(at)montreuil.fr