commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

[Communiqué] À Montreuil la propreté c’est l’affaire de tous, celle de la commune et des habitants eux-mêmes

Montreuil - Campagne propreté 2017

Fil info / Publié le mercredi 19 avril 2017 17:37

À compter du mardi 18 avril, la Ville de Montreuil lance une campagne d’affichage et de sensibilisation autour des enjeux de propreté.

Les choix financiers et innovants faits depuis 3 ans par la Municipalité et les actions quotidiennes menées par les agents municipaux portent leurs fruits. Un premier bilan de la Brigade propreté de Montreuil montre l’efficacité des mesures mises en œuvre pour combattre les incivilités et améliorer le cadre de vie des habitants

Le combat contre la saleté est devenu une priorité municipale et ça se voit. Après les moyens dégagés et les efforts engagés, les habitants constatent les premières améliorations. Aujourd’hui, une nouvelle campagne de sensibilisation visible sur les panneaux d’affichages municipaux invite les Montreuillois-es à participer activement au maintien de la propreté de leur ville.

 

Pour Patrice Bessac, maire de Montreuil, « Cette bataille pour la propreté ne peut être gagnée que si chaque habitant de Montreuil s’en mêle. J’en appelle donc au civisme de chacun d’entre nous. Tenir notre ville propre, c’est un acte de citoyenneté, c’est respecter son voisin, son semblable, c’est une composante indispensable à notre vivre ensemble ».

 

 

La propreté, le choix d’une action prioritaire

Depuis 3 ans, la Ville de Montreuil a décidé de faire de la propreté une priorité de ses actions d’amélioration du cadre de vie.

Dès 2014 la Municipalité a fait le choix de rétablir le ramassage des encombrants à jour fixe, par quartier.

En 2015, Montreuil se dotait d’un nouveau règlement du service public d’élimination des déchets et assimilés et clarifiait le partage des compétences déchets avec Est Ensemble avec un nouveau règlement des collectes.

En 2016 le Conseil municipal adoptait un nouveau règlement de voirie et des espaces publics.

La même année, s’ouvrait la plate-forme web éco-mairie.fr pour inciter les habitants à donner ou échanger les objets dont ils ne veulent plus au lieu de les jeter sur la voie publique.

Des opérations « coups de balai » sont menées chaque mois dans certaines rues en complément des interventions habituelles de ramassage des déchets pour assurer, sur quelques jours, un nettoyage en profondeur et un embellissement de l’espace public.

Avec Est Ensemble, de nouveaux composteurs en apport volontaire ont été installés pour faciliter la pratique de comportements qui réduisent les volumes de déchets à traiter. Montreuil compte aujourd’hui 7 composteurs. Un record sur le territoire d’Est Ensemble.

Des caméras ont été déployés sur les lieux de dépôts récurrents de tas sauvages afin de confondre les responsables de ces actes délictueux.

Ces choix se traduisent dans le budget 2017 par un montant de 6,6 M€ consacré à la propreté.

 

Cette détermination à changer l’image de la ville vient d’être récompensée par l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine. Montreuil se voit ainsi décerner une 2e étoile pour le label « Ville Eco-propre » au titre de l’année 2017. Ce label souligne l’engagement des villes dans des plans d’action à moyen terme destinés à améliorer durablement la propreté des espaces publics.

 

Les agents du service public au cœur de la bataille

Le combat pour la propreté est mené par les agents communaux. Dès 5h30, ils sont en première ligne de la bataille pour la propreté. Chaque jour, près d’une centaine d’agents du service public équipés de 6 balayeuses, 6 laveuses, 12 camions bennes, 12 débroussailleuses, 24 souffleuses, travaillent à l’entretien de 320 km de trottoirs et 160 km de chaussées.


L’acquisition de nouveaux matériels

Pour les aider à relever le défi de la propreté, la Ville a acquis ces dernières années de nouveaux matériels : 2 micro-balayeuses servant au désherbage mécanique des trottoirs, 2 camions benne de moins de 3,5 t, 4 véhicules électriques et hybrides et 6 aspirateurs électriques de voirie, les fameux « Glutton » qui arpentent les trottoirs de Montreuil. Ces dernières semaines, 1 000 nouvelles corbeilles de rues dotées d’un écrase-mégot ont été installées dans tous les quartiers de la Ville.


Création d’une Brigade propreté

La Ville a également créé début 2016 une Brigade propreté composée de 10 agents. En un an cette Brigade a dressé 1 224 procès verbaux, enquêté sur 4 200 tas sauvages et contribué à diviser par 4 le nombre de points noirs de dépôts de tas sauvages, passés de 200 à 52 !


7j/7j, la Brigade propreté lutte contre les incivilités, verbalise les auteurs d’infractions, les responsables de dépôts sauvages mais aussi les dépôts de sacs d’ordures ménagères sur les trottoirs ou l’abandon d’encombrants en dehors des jours de collecte.

L’action de la Brigade propreté a permis d’augmenter le nombre de contrats de collecte avec bac spécifique auprès des entreprises et commerçants. Depuis fin 2015 plusieurs dizaines de nouveaux contrats de ramassage des déchets industriels banals (DIB) ont ainsi été signés avec la société SITA, bénéficiaire d’une délégation de service public, réduisant d’autant le dépôt de sacs de déchets sur la voirie.

Un tag repéré ou signalé est ainsi nettoyé autant de fois qu’il est apposé sur un mur afin de décourager les « salisseurs ». Chaque année, 80 000 m² de tags sont enlevés. Parallèlement, le street-art est encouragé pour égayer la grisaille de certains murs.


L’indispensable implication de chacun pour maintenir la ville propre

La propreté c’est l’affaire de tous. L’implication des habitants passe par le respect dû au travail accompli par les agents municipaux et par le sens civique. Le bon geste est aussi source d’économie pour la Ville et pour le contribuable... Car les gestes inciviques et les pratiques délictueuses ont un coût considérable pour la collectivité.

S’il est indispensable de mener au quotidien des opérations de nettoyage et de sanctionner les contrevenants, il est aussi important de faire acte de pédagogie, de prévention et de sensibilisation. C’est pourquoi dès le 18 avril, Montreuil s’engage dans une nouvelle campagne faisant appel au civisme des habitants au moment même où de premiers résultats positifs sont obtenus.

Pour maintenir la ville propre, les efforts doivent être permanents et l’imagination sans limite. Dans les semaines et mois à venir de nouveaux dispositifs verront le jour :

 

  • Des « nudges » seront apposés au sol, à proximité des corbeilles de rue, pour inciter petits et grands à jeter le déchet au bon endroit.
  • Les agents du service propreté pratiquent l’observation de dispositifs mis en place dans d’autres collectivités afin d’imaginer le déploiement d’actions éducatives dans les écoles.
  • Associations et commerçants seront prochainement associés à des expérimentations de « quartier zéro déchet » autour de la pratique du recyclage.
  • À la fin du printemps, sera créée une Brigade des parcs et squares pour améliorer la tenue de ces espaces de loisirs chers aux Montreuillois.
  • À l’automne sera mis en place le fréquentiel de balayage fixant la fréquence et le jour de passage des agents dans chaque secteur de la ville.

 


À Montreuil, la propreté c’est la priorité de la Municipalité, c’est aussi l’affaire de tous.


Contact presse :

Barbara Lux, attachée de presse du Maire Patrice Bessac / 06.80.51.66.26 – barbara.lux(at)montreuil.fr

 

Jean Tilloy, attaché de presse de la Ville de Montreuil / 06.63.12.85.10 / 06.30.71.80.07 / 01.48.70.60.38 – jean.tilloy(at)montreuil.fr