Montreuil Data

commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Montreuil est notre jardin
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

[Communiqué] Agir dès aujourd’hui pour dépolluer les Murs à Pêches

Agir dès aujourd’hui pour dépolluer les Murs à Pêches

Fil info / Publié le lundi 08 avril 2019 10:55

La Ville de Montreuil et le Département de la Seine-Saint-Denis (CD 93) s’engagent aux côtés de l’Établissement Public Foncier Île-de-France (EPFIF), pour engager la dépollution du site de l’ancienne usine EIF dans le secteur des Murs à Pêches et répondre aux enjeux de santé publique et de préservation de l’environnement.

Depuis 2017, plusieurs études menées sur le secteur des Murs à Pêches ont conclu à la présence d’un niveau de pollution particulièrement élevé ; l’ensemble des résultats a été présenté lors d’une réunion publique qui s’est tenue le 1er octobre 2018. L’origine de cette pollution massive est due aux activités industrielles intenses entre 1871 et 1970 sur le site de l’ancienne usine EIF, et qui se traduit par la présence de solvants chlorés et d’hydrocarbures volatils en quantité importante. A ce constat, s’ajoute celui de la pollution des sols liée aux décharges sauvages.

L’Établissement Public Foncier d'Île-de-France, soutenu dans sa démarche par la Ville de Montreuil et le Département de la Seine-Saint-Denis a déposé sa candidature pour l’appel à projet de l’ADEME « Travaux de dépollution pour la reconversion de friches polluées ». Cette candidature doit permettre, si elle est retenue, d’agir pour que la source de pollution située sous l’ancienne usine cesse de contaminer la nappe phréatique qui alimente le « Ru Gobétue », situé à l’arrière de l’usine et dont la ville a déjà entrepris la renaturation afin de ne pas laisser aux générations futures un héritage aussi néfaste pour la santé et l’environnement.

Après les nombreuses réunions d’information déjà tenues sur cette question, l’avenir des Murs à Pêches et leur préservation doit désormais passer à une phase plus opérationnelle pour améliorer le cadre de vie des riverains du site et mettre un terme aux risques de propagation de ces produits chlorés dans la nappe phréatique.

Contact presse :
Barbara Lux, attachée de presse du Maire Patrice Bessac / 06.80.51.66.26 – barbara.lux(at)montreuil.fr
Jean Tilloy, attaché de presse de la Ville de Montreuil / 06.63.12.85.10 / 06.30.71.80.07 / 01.48.70.60.38 – jean.tilloy(at)montreuil.fr