commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Vous êtes ici : Accueil  >  Actualité économique
Voir les commentaires

(2)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Jouets de Paris - JEP: lorsque Montreuil était capitale du jouet

Crédit: Inventaire général, ADAGP

Histoire économique de Montreuil / Publié le jeudi 28 avril 2011 00:00

Le 25 octobre 1902 à 15h 30, I' Institut national de la propriété industrielle enregistre l'acte de naissance de la société des Jouets de Paris. Sise au 94 de la rue de Paris, cette entreprise appartient à une société anonyme fondée en 1832 par M. Grasset, ferblantier à Paris, et fait partie d'un groupe de sept fabriques spécialisées dans le Jouet. Couvrant plus de cinq mille mètres carrés, elle emploie jusqu'à trois cent cinquante ouvriers et dispose d'une force motrice de cinquante chevaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle exporte sa production de jouets métalliques jusqu'en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Hélas, le 28 avril 1909, un incendie ravage la totalité de l'usine. Absorbée en août 1909 par la société industrielle de ferblanterie, la marque Jouets de Paris renaît sous le label JEP. En 1914, le directeur Cyril Bonnet se voit mobilisé sur place pour fabriquer des casques militaires.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette douloureuse parenthèse achevée, le jouet reprend ses droits et en particulier les chemins de fer qui vont constituer dès 1919 les pièces marquantes du catalogue. Plus de quatre-vingts tonnes de tôle mince étamée sont transformées chaque année, pour devenir des objets extraordinaires, comme "La Flèche d'Or" et sa locomotive "Pacific", l'autorail "Triple bleu". Certains modèles atteignaient soixante-dix centimètres de long et l'un deux dépassa le mètre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'automobile aussi est présente: Bugatti, Talbot, Rolls, Renault... Les bateaux aussi: Ruban bleu, canot de course... L'usine fabrique aussi un jeu, le Forgeacier, qui permet de réaliser soi-même ses jouets en métal, "une véritable petite usine dans une petite boîte !!! ».

Récompensée en 1910, 1925,1931... l'usine de Montreuil ne supportera pas la révolution de la matière plastique et disparaîtra définitivement en 1968. Les collectionneurs savent que l'imaginaire véhiculé dans ces objets de tôle emboutie se monnaye aujourd'hui à des prix qui dépassent l'entendement.

 

Auteur: Gilbert SCHOON

(2) Commenter cette page.

Eric , 20-12-11 18:20:
Pour de l’esthétique..C'est sans doute bien pour cette personne. Et bonne chance.
Personnellement pour simplement acheter du matériel dans le cadre du développement de mon entreprise (liée à l'immobilier), aucune aide. Mais pour taxer au nom de "la taxe foncière des entreprises" les entreprises même sans bureau, là nous sommes concernés. Montreuil, plus cher que Paris. l'argent durement gagné sert à d'autres..
Thomas - Développement économique de la Ville de Montreuil , 21-12-11 16:54:
Bonjour,
Merci pour votre commentaire. Je précise que ce projet a été soutenu par l'Adie (association pour le droit à l'initiative économique), sans lien avec la mairie, dans le cadre d'une création d'entreprise.
En ce qui concerne une aide éventuelle au développement de votre entreprise, peut-être trouverez vous un dispositif qui vous correspond sur le site suivant :
http://www.aides-entreprises.fr/repertoiredesaides/listeaides.php?cat=&mode=commune&ter=32894&id_dep=93

Cordialement.

* - champ obligatoire

*
*
*

*
*