commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Vous êtes ici : Accueil  >  Actualité économique
Voir les commentaires

(2)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Georges Méliès : Le magicien de Montreuil

Histoire économique de Montreuil / Publié le lundi 21 février 2011 00:00

C’est le 8 décembre 1861 que Georges Méliès voit le jour à Paris. Il fit ses études au lycée Louis-le-Grand et en sortit en 1879. Après son service militaire à Blois en 1880, il revient a Paris avec l'intention de s'inscrire aux Beaux-Arts et devenir artiste peintre. Mais son père, grand industriel, s'opposa à son dessein et il dut entrer à contre cœur dans la maison paternelle.

 

Grand amateur de prestidigitation, il se produit des 1885 sur la scène du musée Grévin et dans les salons parisiens. Il achète en 1888 le théâtre Robert Houdin.

 

En 1895, il assiste à la première séance du «cinématographe» inventé par Louis Lumière. Enthousiasmé par ce qu'il pressent être une invention d'avenir et devant le refus de Lumière de vendre son appareil, Méliès construit lui-même sa première caméra. Il se lance à corps perdu dans l'art cinématographique et ouvre son théâtre: le premier cinéma public du monde.

 

 

 

 

En 1896, il construit, dans les jardins de sa propriété de Montreuil, où il s'est installé depuis 1888 (76, av. du Président Wilson), le premier studio de cinéma du monde.
En 1898, il invente tous les procédés de trucages qui sont encore en usage aujourd'hui. Ses films d'une longueur de soixante mètres qui couvrent l'ensemble des genres: opérettes, reconstitution historique, fantasmagorie, reportage, drame... sont souvent en couleur. Chaque image étant coloriée à la main par des équipes de jeunes femmes aux yeux perçants.

 

 

 

En 1900, il crée la première chambre syndicale des éditeurs de films.
En 1909, il obtient au congrès international du cinéma l'unification de la perforation, ce qui détermine l'essor définitif de l'industrie du film.

 



Il produit jusqu'en 1913 un nombre considérable de films dont les plus célèbres sont: Le Voyage dans la lune, La Fée libellule, Le Tunnel sous la Manche, A la conquête du pôle.

 

 

 

 

 

 



Pendant la guerre de 1914 et jusqu'en 1923, il incarne dans son théâtre de Montreuil Variétés artistiques près de cent rôles.

 

Il quitte Montreuil en 1923 ruiné, ses films et ses décors sont dispersés.
Il meurt à Paris le 21 janvier l938.

 

 

 

 



Auteur : Gilbert Schoon

(2) Commenter cette page.

Eric , 20-12-11 18:20:
Pour de l’esthétique..C'est sans doute bien pour cette personne. Et bonne chance.
Personnellement pour simplement acheter du matériel dans le cadre du développement de mon entreprise (liée à l'immobilier), aucune aide. Mais pour taxer au nom de "la taxe foncière des entreprises" les entreprises même sans bureau, là nous sommes concernés. Montreuil, plus cher que Paris. l'argent durement gagné sert à d'autres..
Thomas - Développement économique de la Ville de Montreuil , 21-12-11 16:54:
Bonjour,
Merci pour votre commentaire. Je précise que ce projet a été soutenu par l'Adie (association pour le droit à l'initiative économique), sans lien avec la mairie, dans le cadre d'une création d'entreprise.
En ce qui concerne une aide éventuelle au développement de votre entreprise, peut-être trouverez vous un dispositif qui vous correspond sur le site suivant :
http://www.aides-entreprises.fr/repertoiredesaides/listeaides.php?cat=&mode=commune&ter=32894&id_dep=93

Cordialement.

* - champ obligatoire

*
*
*

*
*