commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Vous êtes ici : Accueil  >  Environnement >  Actions de la ville  >  Charte régionale pour la biodiversité
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Charte régionale pour la biodiversité

50 engagement de la ville pour la biodiversité

Depuis 2003, le Conseil régional d’Ile-de-France porte la Charte régionale de la biodiversité et des milieux naturels et depuis 2007, il a adopté une stratégie régionale pour la biodiversité permettant d’accompagner les projets en faveur de la biodiversité en Ile-de-France. La Charte Régionale de la Biodiversité a pour vocation d’une part de renforcer et de préciser la politique régionale dans ce domaine, d’autre part de proposer à l’ensemble des acteurs franciliens un guide de bonnes pratiques. Les signataires de la charte reconnaissent l'importance du patrimoine naturel et de la biodiversité pour un développement durable et équilibré de la région, ils sont susceptibles, à ce titre, de bénéficier d’aides financières de la Région sur des projets mettant en évidence un intérêt écologique. La ville a pu ainsi bénéficier d’aides régionales pour des aménagements dans le parc des Beaumonts, pour des animations lors de la semaine de la biodiversité et pour l’accompagnement de la mise en place de nouveaux jardins partagés.

Ils s’engagent à ouvrir un processus d’amélioration de leurs pratiques afin de :
- Préserver le vivant et sa capacité à évoluer ;
- Assurer un usage durable et équitable de la biodiversité ;
- Investir dans un bien commun, le capital écologique ;
- Développer, partager et valoriser les connaissances ;
- Susciter l’envie d’agir pour la biodiversité.

Adoptée par le Conseil Régional le 5 février 2013, la charte régionale de la biodiversité révisée par Natureparif prévoit une durée d’engagement de 3 ans. La ville de Montreuil pourra actualiser et compléter ses engagements à tout moment si elle le souhaite. La ville de Montreuil s’engage donc à mettre en place d’ici les trois années à venir les actions suivantes.

Liste des engagements de la ville de Montreuil :

Préserver le vivant et sa capacité à évoluer
Refuser la production et l'usage d'organismes génétiquement modifiés en milieux ouverts
- Proscrire dans les achats l'ensemble des produits fabriqués à partir d'éléments OGM (Réalisé)
- Refuser de produire ou d'importer des produits issus d'éléments OGM (Réalisé)
Préserver et conserver des espaces accueillants pour la faune et la flore
- Tolérer la flore spontanée (trottoirs, pieds d'arbre…) et sensibiliser à son acceptation (Réalisé)
Limiter l'éclairage nocturne
- Éviter tout éclairage direct du ciel nocturne (À réaliser dans les trois ans)
- Proscrire l'allumage d'enseignes lumineuses hors période d'ouverture et limiter l'éclairage des
monuments historiques (À réaliser dans les trois ans)
- Éteindre ou diminuer l'éclairage public entre 23h et 5h (À réaliser dans les trois ans)
Préserver, diversifier et promouvoir les espèces cultivées (locales et anciennes)
- Favoriser la conservation et la reproduction des espèces potagères et fruitières locales (Réalisé)
- Diffuser, de manière non marchand, des plants et semences potagères et fruitières locales (Réalisé)
Préserver et restaurer des espaces relais et corridors écologiques
- Étudier, diagnostiquer et cartographier les milieux naturels jusqu'en milieu urbain (y compris zone U) et les intégrer aux documents d'urbanisme (Réalisé)
- Utiliser les outils réglementaires existants pour protéger durablement les espaces relais et corridors écologiques (ENS, RN, APPB…) et aussi article L123-1.5.7 du code de l'environnement qui permet de protéger des éléments de paysage : mares, bosquets, haies, etc. (À réaliser dans les trois ans)
Intégrer et accepter les friches et jardins « sauvages » dans le paysage urbain
- Tolérer la végétation spontanée sur les délaissés urbains (Réalisé)
- Recenser et cartographier tous les délaissés (Réalisé)
- Protéger dans les documents d'urbanisme les friches ayant une fonction de connectivité entre espaces naturels (À réaliser dans les trois ans)
Protéger les milieux naturels
- Réaliser des inventaires habitats, flore et faune (Réalisé)
- Réaliser un plan de gestion pluriannuel (Réalisé)
- Ne pas introduire d'espèces exotiques dans les milieux naturels (Réalisé)
- Préserver, créer, diversifier les milieux : milieux humides, ouverts, pionniers et les milieux de transition… (À réaliser dans les trois ans)
Préserver les zones humides
- Identifier et cartographier les zones humides de son territoire (Réalisé)
- Pratiquer une gestion favorable aux communautés animales et végétales des zones humides (Exemple : ne pas faucher jusqu'à la limite des berges) (À réaliser dans les trois ans)
- Augmenter le potentiel d'accueil des zones humides (Exemple : casser les berges abruptes pour recréer des pentes douces) (À réaliser dans les trois ans)
Préserver les mares
- Identifier et cartographier les mares de son territoire (Réalisé)
- Restaurer, si nécessaire, et pratiquer une gestion écologique des mares existantes (À réaliser dans les trois ans)
- Créer de nouvelles mares favorables à la biodiversité (À réaliser dans les trois ans)
Réaliser des chantiers à faibles nuisances
- Adopter la charte du chantier à faibles nuisances de la Région Île-de-France (ou atteindre la cible 3 du référentiel HQE ou tout autre référentiel équivalent en référence au projet PREDEC) (Réalisé)
Limiter l'imperméabilisation et la dégradation des sols
- Limiter au strict nécessaire les zones aménagées, en favorisant la densification urbaine (Réalisé)
- Appliquer un coefficient de végétalisation lors des opérations de construction en milieu urbain (Réalisé)

Assurer un usage durable et équitable de la biodiversité
Lutter contre l'usage des pesticides en milieu urbain
- Engager une réduction de l'usage de pesticides et former les agents aux pratiques alternatives (Réalisé)
Intégrer la préservation et la valorisation de la biodiversité dans l'urbanisme
- Identifier les corridors écologiques et les classer en zone naturelle ou agricole en lien avec le SRCE (À réaliser dans les trois ans)
- Définir des objectifs chiffrés d'intensification urbaine pour éviter l'étalement urbain (À réaliser dans les trois ans)
- Créer de nouveaux espaces verts et les gérer de façon écologique (À réaliser dans les trois ans)
Gérer durablement la ressource en eau au profit de la biodiversité
- Imposer l'infiltration des eaux de pluie à la parcelle là où c'est possible (en maintenant la perméabilité des sols et en utilisant des matériaux poreux) (Réalisé)
- Gérer les eaux pluviales par des réseaux de noues et bassins végétalisés favorables à la biodiversité (Réalisé)
Promouvoir la filière bois respectueuse de la biodiversité
- Recourir systématiquement au bois labellisé (FSC, PEFC, Rainforest Alliance…) (À réaliser dans les trois ans)
- Utiliser de préférence du bois d'essences locales ou spontané (le robinier faux-accacia par exemple). Proscrire les bois tropicaux (Réalisé)
Utiliser des aliments issue de l'agriculture biologique, locale et de saison dans la restauration collective
- Utiliser au moins 20 % de produits issus de l'agriculture biologique, locale et de saison dans la restauration collective (Réalisé)
Favoriser l'agriculture biologique urbaine et péri-urbaine
- Identifier tous les espaces disponibles pour le jardinage et les mettre à disposition des habitants et des salariés, dans le respect des principes de l'agriculture biologique (Réalisé)
- Prévoir systématiquement une surface dédiée au jardinage partagé dans la conception de nouveaux aménagements, dans le respect des principes de l'agriculture biologique (À réaliser dans les trois ans)

Investir dans un bien commun, le capital écologique
Mettre en place une politique d'achat responsable
- Acheter des produits et matériaux labellisés (À réaliser dans les trois ans)
Intégrer la biodiversité dans les stratégies des collectivités et des entreprises
- Se doter d'une politique biodiversité (ou DD avec volet "biodiversité") (À réaliser dans les trois ans)
Développer les compétences en lien avec la biodiversité en interne
- Créer un service dédié à la biodiversité (Réalisé)


Développer, partager et valoriser les connaissances
Participer à la valorisation et à la mise en commun des données naturalistes
- Référencer les études, inventaires et base de données réalisés sur les habitats, la flore et la faune dans le Système d'Information sur la Nature et les Paysages (À réaliser dans les trois ans)
Favoriser le partenariat des collectivités et des entreprises avec les représentants des associations naturalistes
- Financer une ou plusieurs associations de protection de la nature (À réaliser dans les trois ans)
- Solliciter régulièrement l'avis des associations pour des projets en lien avec la biodiversité (Réalisé)
S'adjoindre systématiquement l'expertise d'associations naturalistes pour tous les projets en lien avec la biodiversité afin de les suivre et/ou de valider le travail réalisé (Réalisé)

Susciter l'envie d'agir pour la biodiversité
Informer et sensibiliser à la biodiversité
- Animation d'un espace ressource sur la nature sur son site internet (Réalisé)
- Création et publication de brochures, guides, expositions… (Réalisé)
- Participation active aux journées de campagne sur la protection de l'environnement (la journée mondiale de la biodiversité, journée des zones humides, Fête de la nature…) (Réalisé)
- Organiser chaque année une ou des journées sur la biodiversité (Réalisé)
Éduquer à la biodiversité
- Organisation de visites de découverte de la nature (Réalisé)
- Mise en place d'un dispositif pédagogique permanent (ferme, mare, verger, potager, maison de la nature) (Réalisé)
Sensibiliser aux pratiques de jardinage collectif et individuel favorable à la biodiversité
- Diffuser le guide du jardin écologique (mis à disposition par Natureparif) (À réaliser dans les trois ans)
- Mettre à disposition des composteurs individuels ou collectifs pour favoriser la réutilisation sur place des déchets ménagers et verts produits (À réaliser dans les trois ans)
Faire des établissements accueillant jeunes et enfants des lieux de découverte et d'apprentissage de la nature
- Développer ou relayer des dispositifs de sciences participatives (Réalisé)
Associer les habitants à la conception et à la mise en place de pratiques favorisant la biodiversité dans les espaces verts
- Associer les habitants à la conception des nouveaux espaces verts publics (À réaliser dans les trois ans)
- Favoriser l'observation de la nature par les habitants dans tous les espaces verts publics (sciences participatives) (À réaliser dans les trois ans)

Plaquette "Connaître et protéger la biodiversité à Montreuil"

plaquette Biodiversité à Montreuil

Pour mieux connaître l'action de la ville en faveur de la préservation et du développement de la biodiversité. téléchargez la plaquette
Connaitre et protéger la biodiversité à Montreuil (fichier PDF)

(0) Commenter cette page.

Pas de commentaire

* - champ obligatoire

*
*
*

*
*