commentaires peut être à marquer.

Ville de Montreuil

La vie des quartiers

Carte Montreuil

Liens utiles


Montreuil - Budget Participatif, saison 2
Vous êtes ici : Accueil  >  Économie >  Economie du territoire, études et chiffres >  Histoire économique de Montreuil >  Du Moyen-Âge à la Révolution industrielle : la pêche de Montreuil
Voir les commentaires

(0)

Imprimer la page Envoyer à un ami

Du Moyen-Âge à la Révolution industrielle : la pêche de Montreuil

  • Si la première mention historique de Montreuil remonte au début du 8ème siècle, le village se développe particulièrement à partir du 12ème siècle, du fait de sa proximité avec la cour royale située à Vincennes (l’église Saint Pierre-Saint Paul étant alors le lieu de culte du Roi et de sa cour).


  • Du 13ème au 16ème siècle, ce développement est accru par des privilèges accordés aux villageois en échange de l’alimentation en eau du château de Vincennes par les sources de Montreuil. L’exemption d’impôts, de taille et de corvée prend fin au 16ème siècle, avec le départ de la cour royale de Vincennes.


  • Du 17ème eu 18ème siècle, l’horticulture s’étend sur le plateau du Haut Montreuil tandis que le Bas-Montreuil se couvre de vignes.


  • De la Renaissance à la Révolution, l’économie de Montreuil repose très majoritairement sur les cultures maraîchères, du raisin et de la pêche en particulier : en 1750, les ¾ des 800 ménages de Montreuil vivent de la culture de la Pêche.


  • Début 19ème, l’agriculture induit la présence d’artisans (charrettes, outils, paniers, etc.) et des carrières de gypse sont exploitées aux Beaumonts et aux Guilands.


  • Si le maraîchage est toujours important, l’industrie s’implante peu à peu sur le territoire au début du 19ème siècle : l’usine chimique Milori s’implante dans le Bas-Montreuil en 1818, suivie, de 1825 à 1860, de 9 autres industries.

 

(0) Commenter cette page.

Pas de commentaire

* - champ obligatoire

*
*
*

*
*